Galerie

Ca c’est [toujours] le Conseil général…


31 mars, élection du Président du Conseil général :

– 4 candidats, dont un candidat du Front de gauche, groupe de notre conseiller général qui compte 12 membres.

1er tour : 5 votent pour le candidat du groupe, 7 pour le Président sortant. (Si, si…)

2ème tour : le groupe ne présente plus de candidat. 10 des conseillers du groupe votent pour le Président sortant, 1 vote pour le candidat socialiste et 1 vote blanc. (pas mal, un groupe qui ratisse large…)

– 3ème tour : ben là on sait pas vraiment… Mais le Président sortant et réélu, soutenu par tous ceux qui ont dit pendant toute la campagne qu’il fallait le remplacer. CQFD. J’irai demander à Jacquie ce qu’il a fait, mais a priori il a dû voter Gouttebel. Restera-t-il vice-président ? Cela donnerait la réponse.

Et après, il y en a qui trouvent que les citoyens ont tort de ne pas voter et que le centre ne sait pas où il va…

Une réponse à “Ca c’est [toujours] le Conseil général…

  1. Ce qui m’attriste en lisant la page 11 de notre quotidien préféré le 1er avril, c’est le contenu de la feuille de route de JYG : pas une ligne, pas un mot au sujet du réseau routier départemental.
    Alors que pendant la campagne, tous les candidats du canton d’Ambert nous ont fait part de belles intentions concernant le CD 906, que Michel Sauvade avait mis le doigt sur un programme ambitieux qui, bien que voté, n’a jamais vu le jour…. on apprend que les priorités seront le social, le train du Puy de Dôme…
    Pendant ce temps, à Ambert, dormez tranquilles braves gens ! Vous pourrez prendre le bus à 2 € pour regagner la capitale, puis rejoindre le pied du Puy de Dôme où vous acheterez votre billet de train pour aller respirer l’air pur du sommet. Mais toute leur vie nos enfants continueront à traverser à 50 km/h Vertolaye, Olliergues, Giroux, Courpière, Néronde et se morfondront derrière les camions sur les quelques portions de trois voies où la ligne blanche leur interdira le dépassement.
    Notre seul espoir de dynamiser ce territoire du Livradois passe pas son désenclavement. C’est le véritable enjeu pour ceux qui comme moi veulent encore croire en l’avenir du bassin d’Ambert, ses entreprises et ses services publics.
    Je préfèrerais qu’on chante « Debout les gars, réveillez-vous…! » plutôt que « Dormez tranquille braves gens, on s’occupe de tout », mais…

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.