Galerie

1 million d’euros, ça fait cher l’utopie…


Dans la Montagne du 15 août, un long article fait le point sur « la gare de l’Utopie », à Vertolaye. au final, à écouter le président de la communauté de communes, Yves Fournet-Fayard, c’est une bonne opération : 1 million d’euros financés à 80% par le département et l’Etat…

Outre la mauvaise étude de fréquentation initiale (les cabinets d’étude ont toujours tendance à voir les choses en grand – échec du parc Io, hésitations sur Vulcania…. – ), personnellement je ne considère pas ceci comme une réussite à en juger par le résultat : quelles retombées sur l’économie locale, quelle valorisation de l’image du territoire ? Aujourd’hui, un bâtiment géré par l’office de tourisme (quel coût de fonctionnement ?), des visites anecdotiques pour cette « maison de l’innovation » (il faudra revoir la définition, Yves) et une image pitoyable sur internet : http://desmots-despages.forumculture.net/t1886-pour-un-voyage-pas-comme-les-autres. Le titre et les  sous-titres de la Montagne en dit long : « Quand l’utopie a du plomb dans l’ailes », « Visiter la Gare de l’utopie n’est pas chose facile »…

Pourtant, malgré les signaux inquiétants l’argent public a coulé à flot. Je ne suis pas sûr que l’efficacité des élus se mesure à leur capacité à mobiliser de l’argent, qui au final est issu de nos impôts pour tout et n’importe quoi. Je sais que certains se vantent de faire financer des projets à 120 %… mais 200 000 € de l’argent de la communauté de communes, 800 000 € du département et de l’Etat, ça ne pousse pas sous les sabots d’un cheval.

Pour Ambert au centre, l’argent public doit être employé à bon escient pour développer le Livradois-Forez. Les élus n’ont pas à jouer avec à la « roulette » du projet-dont-on n’est-pas-sûr-mais-qui-pourrait marcher-et-qui-fait-plaisir-à-celui-qui-le-mène.

Aujourd’hui l’argent publique n’a pas

2 réponses à “1 million d’euros, ça fait cher l’utopie…

  1. La Gare de l’Utopie…
    Un exemple parfait de mauvais gout, d’une part, de gaspillage de l’argent public, d’autre part.
    1 million d’euros prélevés inutilement sur le dos des contribuables pour l’autosatisfaction d’un maire en mal d’idées.
    Une très mauvaise idée ……financée grâce au « copinage » de l’ancien président du Conseil régional (PJ Bonté) et de l’ancien vice président du Conseil général (Y. Fournet Fayard).
    Pas de quoi être fier…..
    D’ailleurs je crois pouvoir dire que lors de l’inauguration de ce bâtiment le Président Bonté qui le découvrait n’a pas été particulièrement enthousiasmé.

  2. Une vaste fumisterie et personne ne dit rien … alors continuez !

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.