Galerie

Chirurgie à Ambert en novembre et décembre : après l’endoscopie la fibroscopie bronchique..


Voici la note de service pour l’utilisation du bloc opératoire à Ambert pour les mois de novembre et décembre.

111103 Note de serv 32 activité bloc en nov et décembre 11

Au moins, on retiendra facilement les interventions possibles à Ambert.

7 réponses à “Chirurgie à Ambert en novembre et décembre : après l’endoscopie la fibroscopie bronchique..

  1. Bravo et félicitations pour la diffusion de la note interne. C est rare de pouvoir constater une telle efficacité, Un bel exemple a prendre
    Chapeau Mr M.SAUVADE

  2. Docteur Olivier Delorme

    Il s’agit effectivement, et sous réserves de modifications (le projet médical n’est pas encore validé par les tutelles) d’interventions de chirurgie sous anesthésie locale, qui utilisent le plateau technique.
    Cela sur une prévision de deux mois.
    Et par ailleurs il s’agit effectivement d’un manquement au devoir de réserve imposé à tout agent public; une note de service interne n’a pas à être publiée.

    • Je ne vois pas en quoi la publication de cette note de service pose problème : on pouvait écrire simplement ce qu’elle contenait, mais cela à le mérite de la transparence et de valider les faits. Nous avons tous intérêt à nous appuyer sur des faits avérés plutôt que sur des « on-dit » ou des impressions. Personne n’a intérêt à dissimuler la réalité objective.

  3. Docteur Olivier Delorme

    Tout agent du service public est tenu à une obligation de réserve. Le fait de diffuser des notes de service est un manquement de principe à cette obligation de réserve, même si la note en elle-même n’a pas beaucoup d’importance. C’est une question de droiture.
    Si je me mettais à vous envoyer tout le courrier administratif que je reçois, il faudrait ouvrir un deuxième site…

  4. Je me permets de soutenir la publication de la note au motif qu’elle relève d’un service public (hôpital) recevant du public (patients) dont l’avenir est incertain, créant une inquiétude pour les populations locales.
    Pour appuyer mon propos, je vous laisse le rapport de la CADA qui explique dans le document au format pdf (page 17/58 – section 1 ) que l’accès à ce type de document est possible :
    http://www.cada.fr/fr/rapport/Rapport4.pdf

    Pour faire comprendre les enjeux de la réforme hospitalière, je me permets de laisser en lecture différents liens forts éclairant sur l’avenir du monde médical en général et hospitalier en particulier :
    http://siteinfosecusante.free.fr/spip.php?article1749

    http://www.decisionsante.com/derniere-minute/article/en-2010-la-t2a-a-fait-exploser-les-budgets-hospitaliers/?tx_ttnews%5BbackPid%5D=1&cHash=e5a059f62f

    http://www.decisionsante.com/derniere-minute/article/plfss-2010-pas-de-t2a-pour-les-hopitaux-locaux-en-2010/?tx_ttnews%5BbackPid%5D=1&cHash=5dba9b07f1

    http://doc.sciencespo-lyon.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/Cyberdocs/MFE2005/laffitte_f/Laffite_fmemoire.pdf

    C’est long mais instructif.
    Michel, je vous présente par avance mes excuses si l’abondance des liens bloque la gestion des commentaires …

  5. merci à monsieur Fultrix pour ces informations sur l’accès aux documents sociaux. En lisant attentivement j’ai bien noté que l’accès à un document d’une administration sociale se fait sur DEMANDE auprès de l’administration concernée, qui a deux mois pour répondre.
    Le fait de passer « sous le manteau » des documents est illégal, et de surcroît manque singulièrement d’élégance.
    L’administration a prévu la présence d’élus au sein des conseils de surveillance des établissements hospitaliers. Tout citoyen est en droit de demander des comptes à ces élus ou de se faire communiquer les décisions votées par ces conseils de surveillance (mais pas la teneur des débats).

    • Je me permets d’intervenir dans cette échange sur la diffusion des documents pour confirmer que, même si c’était avec retard, la direction de l’hôpital m’a bien communiqué le budget que je lui avais demandé, ce dont je l’ai remercié, même s’il s’agissait d’une obligation légale.
      Pour ce qui concerne la note de service, par rapport à la discussion sur le devenir du bloc de chirurgie, je pense qu’il s’agit là d’un document objectif présentant l’activité du service. On pouvait tout aussi bien imaginer que ce planning soit cité par la direction de l’hôpital elle-même, si on la lui avait demandée. Je comprends que ce document puisse prêter à débat (c’est même le coeur de notre discussion sur ce site) mais il alimente surtout la réflexion collective sur des bases solides, plutôt que sur des a-priori ou autres entendus ou sous-entendus.
      Si l’on veut faire s’engager les citoyens sur autre chose que sur des refus « en bloc » (désolé…) ou des approbations serviles, il faut leur donner les moyens de la réflexion. C’est ce que fait Ambert au centre sur ce blog avec tous ceux qui l’alimentent, quelques soient leurs opinions.

Répondre à Olivier Delorme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.