Galerie

Hôpital d’Ambert, faudra soigner aussi la communication…


Accordons le bénéfice du doute à l’hôpital quant à la communication sur le projet d’établissement, mais…

– Le projet d’établissement devait paraître il y a de nombreuses semaines… a priori pas de communication, pas d’explication quant au retard.

– Les élus devaient en être destinataires… a priori pas de communication.

– On imagine bien que les élus de l’arrondissement ne peuvent être invités aux voeux au personnel hospitalier, mais découvrir par la presse que « la cérémonie des voeux a été l’occasion de développer le projet médical » (La Montagne, 26 janvier 2012) interroge.

On peut imaginer que, ayant pris du retard le projet n’a fait l’objet d’une communication au conseil de surveillance que mardi, et que la diffusion suivra ensuite, ce qui paraitrait logique : d’ailleurs l’annonce est faite d’une mise en ligne prochaine sur le site de l’hopital http://www.ch-ambert.fr ; tant mieux, les deux dernières actualités du site datent un peu…

A défaut de texte du projet, l’article de la Montagne (http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/ambert/2012/01/26/la-ceremonie-des-vux-au-personnel-hospitalier-a-ete-loccasion-de-developper-le-projet-medical-165455.html) suscite quelques interrogations :

– « Il y a eu un travail de fond conséquent » (C. Chevaleyre) ; ceci explique peut-être le retard. On imagine que le conseil de surveillance a eu communication il y a quelques temps d’un projet si conséquent pour pouvoir se l’approprier.

« Notre priorité est d’assurer la sécurité de la population sur le territoire » ; c’est également la volonté d’Ambert au centre. Quelques soucis lors d’un accouchement récent avec hémorragie, s’ils sont confirmés, doivent peut-être inciter à être vigilant sur la question, en particulier par rapport au rôle du 15. nous le serons.

– « La fréquentation des urgences est constante : 9 000 admissions en 2011 contre 7500 l’année précédente » (O. Delorme) ; ça laisse perplexe, pour moi cela fait une augmentation de 20 % ! Faute de frappe ?

– « Soins gériatriques : répondre aux besoins« . On avait compris que l’infléchissement de l’activité de l’hôpital passait nécessairement par là…

Retour de la chirurgie ambulatoire : « Le piège serait de vouloir maintenir artificiellement un service dont la population n’aurait pas besoin » (O. Delorme) ; c’est probablement ce que le projet d’établissement devra démontrer dans son diagnostic.

– « Un besoin de spécialistes en addictologie et psychiatrie est apparue » (O. Delorme) ; sauf erreur, ces services avaient été plutôt malmenés dans les dernières années, non ? Le besoin validé existe depuis longtemps et les demandes étaient restées sans réponse.

Christian Chevaleyre souhaite que le public du territoire s’approprie l’établissement et lui fasse confiance. Cela ne se décrète pas, cela se construit : le souhaits ne sont pas des actions malheureusement, sinon Ambert serait en perpétuel mouvement… Et cette construction passe par la plus grande transparence et le plus grand dialogue possible.

Ambert au centre s’est engagé, par l’intermédiaire de Daniel Forestier, a être un acteur engagé, exigeant et objectif du devenir de notre hôpital. Gageons que nous pourrons bientôt accéder tous au contenu de ce projet d’établissement tant attendu.

3 réponses à “Hôpital d’Ambert, faudra soigner aussi la communication…

  1. Docteur Olivier Delorme

    Bonjour,

    Attention de ne pas confondre projet médical et projet d’établissement. Ce dernier comprend le projet médical qui en est la trame, ainsi que le projet financier, le projet social, et le projet architectural. Les trois derniers projets sont en cours de finalisation, et le projet d’établissement n’est donc pas fini.

    Le projet médical a été présenté au personnel juste après sa validation par le conseil de surveillance, on ne pouvait donc pas faire plus court, puisque les voeux au personnel ont suivi le conseil de surveillance.

    Les membres du conseil de surveillance ont tous eu connaissance du texte intégral du projet médical en temps utile pour que les questions puissent être posées le jour du conseil, comme à chaque convocation d’une instance. Le projet fait environ 120 pages.

    Un saignement d’une femme enceinte a été effectivement récemment géré par le centre 15 à 3h du matin, et malgré les difficultés rencontrées, le SMUR d’Ambert ayant été appelé sur une autre urgence, la patiente et le bébé ont été sauvés grâce à l’intervention de l’équipe d’obstétrique de Thiers.

    Les chiffres concernant les urgences sont exacts, mais le délai entre les deux chiffres est de trois ans et pas d’un an. Il s’agit d’une distraction de notre chère journaliste, mais elle avait beaucoup de choses à noter!

    L’augmentation des lits de SSR est une demande de l’ARS pour toute l’Auvergne. C’est l’ARS qui nous a conseillé de doubler notre capacité, pour faire face à l’augmentation croissante et généralisée des besoins.
    Cela a été l’occasion de restructurer notre filière gériatrique (voir projet médical bientôt en ligne sur le site de l’hôpital).

    La population d’Ambert a exprimé par sa fréquentation médiocre (86% de fuite pour les interventions chirurgicales sous anesthésie générale) son désir de se confier à d’autres établissements. Reste certaines interventions de chirurgie ambulatoire que les chirurgiens viscéraux spécialistes, l’urologue spécialiste, les gynécologues et l’orthopédiste spécialiste pourront continuer à effectuer à Ambert, à la demande des patients et de leurs généralistes. C’est cela qu’il ne faut pas perdre.

    Un besoin de psychiatre et d’addictologue est apparu… au départ à la retraite de notre psychiatre Ambertois, le Docteur Brunel, il y a quelques années (c’est la notion complète que j’ai exprimée lors des voeux). Le départ à Clermont Ferrand de l’addictologue de Thiers qui nous rendait visite régulièrement a encore accentué le vide, qui devrait être comblé prochainement.

    La transparence est notre premier souci, c’est la raison pour laquelle nous mettons ces jours ci en ligne le projet médical dans son intégralité sur le site de l’hôpital, à titre informatif, avec sans doute la possibilité de poser des questions, via une adresse email, dont les réponses seront publiées également sur le site.

    Ce projet médical qui représente les souhaits de la communauté médicale et du personnel soignant doit maintenant être décliné au point de vue administratif, avec le volet financier, le volet social et le volet architectural, pour devenir un projet d’établissement

    Bien cordialement

  2. Il suffisait de demander pour avoir les réponses… parfait et grand merci. Seul bémol sur la confirmation de l’urgence obstétrique… moi, ça me rassure moyennement… pour ne pas dire que ça m’inquiète… nous allons creuser sérieusement la question.

  3. Docteur Olivier Delorme

    le lien sur le site est:
    http://www.ch-ambert.fr/index.asp?id=54
    il subsiste quelques coquilles lors de la relecture, mais ce sont des fautes de frappe en cours de correction.
    Bonne lecture….

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.