Galerie

Un fossile dans la carrière de Tonvic ?


Stupéfaction des ouvriers de l’entreprise Portal lors des travaux de préparation de l’exploitation de la carrière du « Grand Gar ». Déjà sous la menace du tribunal administratif dans la procédure initiée par la commune de Marsac-en-Livradois c’est un nouveau coup dur pour l’entreprise : on a découvert les restes d’un animal qui serait peut-être préhistorique.

Avec beaucoup d’honnêteté, comme toujours dans cette affaire, l’entreprise Portal a immédiatement saisi les services de la DREAL pour éviter toute gêne éventuelle à l’environnement. Comme vous le savez, la DREAL attache beaucoup d’importance à la faune, à la flore et est donc intervenue immédiatement.

Les observations sur le terrain ont confirmé ce que l’on craignait : les prélèvements transmis au Musée de l’Homme ont parlé : il s’agit d’un fossile tout à fait extraordinaire, dont seuls quelques exemplaires sont connus en Europe, notamment dans les Carpates. L’animal est un ptidauratus cavernicole aux mœurs étonnantes : il creuse des trous dans la roche dès qu’il en a l’opportunité, grâce à des dents redoutables (cf. notre photo) pour établir sa tanière et se reproduire. On comprend mieux les interrogations existantes sur la multiplication des vestiges de carrières dans le canton d’Arlanc. Comment autant de trous avaient-ils pu être creusés autrefois ? On le sait désormais : le ptidauratus a trouvé dans le sud de la plaine du Livradois un milieu qui lui était particulièrement propice : aucun prédateur, de la nourriture à volonté, et de la roche pour faire des trous !

Incertitude donc, quant à l’avenir de la carrière, car il n’est pas possible de négliger une telle découverte : des fouilles complémentaires doivent être entreprises pour trouver éventuellement d’autres vestiges. On parle au niveau de la communauté de communes d’Arlanc de la construction d’un musée sur le site pour redécouvrir cette espèce disparue et pourtant si attachante, tant elle appréciait d’être caressée dans le sens du poil.

De son côté le SIVOM, dans le cadre de son travail sur le patrimoine immatériel, compte relayer l’information : dans les traditions populaires locales, on raconte en effet qu’autrefois, le ptidauratus avait l’habitude de sortir de son trou dans la terre tous les 1er avril pour effrayer les habitants. Heureusement que cet animal a déserté aujoud’hui nos contrées !

7 réponses à “Un fossile dans la carrière de Tonvic ?

  1. Apport important que cette découverte. Il confirme s’il en était besoin que la plaine du Livradois était bien un bras de mer. En effet le ptidauratus était de la famille des poissons-ogres des fonds de mer (eaux profondes et salées). Il est peut-être encore un peu tôt pour imaginer un parc naturel ré-orienté vers cette découverte.

  2. non, mais on pourrait créer un parc d’attraction, qui ouvrirait tous les 1er avril, avec plein de charmantes hôtesses livradoises bien maquillées: on l’appellerait « les faux cils du Livradois »…

  3. Francoise VANNSON

    Enfin un vrai fossile! Pas besoin de nouveau musée, le ptidauratus aura sa place à la gare d’Arlanc là où la communauté de communes a exposé les différentes « fausses trouvailles « …de notre canton. Celui-ci est réel et gratuit! Les visiteurs comprendront enfin le pourquoi de cette exposition.

  4. ptitchadernollus simplus

    les habitants d’un village de proximité se sont tous mobilisés pour extraire avec la plus grande précaution le fossile ‘ptitdauratus’ dans le but de l exposer au muséum arlancois et .non pas d en tirer un quelconque profit.Attention cependant de ne pas contracter le virus ptidauratus malin car il est dangereux, inguérissable , contagieux et extrêment nuisible à son environnement .Sa cacapacité d’extension géographique est telle qu’il peut s’allier à d’autres virus carriéristes pour amplifier sa propagation.
    La découverte d’écrevisses à pattes blanches serait-elle au bout du compte pour la DREAL la meilleure des mauvaises nouvelles dans cette incroyable histoire que seul un humoriste aurait pu nous conter.

  5. DAURAT Marie-Hélène

    « ptitdauratus »

    Je porte encore ce nom et mes deux filles ausi même si l’une d’elles n’est plus en mesure de vous lire ……

  6. “ptitdauratus”
    Alors là vous êtes tombé bien bas. Vous ne respectez plus rien, même pas les morts! Quelle honte! Faut-il vous appeler M. Sauvage??? Il y a des limites à tout, même à votre acharnement! Même pour de l’humour.

    • Ben, je n’ai pas tout compris, mais je laisse passer quand meme ce commentaire sur un message qui date du 1er avril !

      D’un autre coté, il vaut mieux tard que jamais. Prenez quand meme le temps de lire le message initial…

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.