Galerie

Ambert au centre à la une des « Indiscrétions » de la Montagne.


Toujours bien renseignées, les « indiscrétions » du Journal La Montagne de ce dimanche titrent sur « Le Centre se structure sur Thiers-Ambert » :

L’annonce de la création de l’Association « Ambert au centre » (cf. précédent article de ce blog) n’est pas passée inaperçue et semble attirer des convoitises : nous avons annoncé que nous tournerions les dernières pages de « l’ère Chassaigne » il y a un an, ce n’est pas pour autant que nous céderons aux sirènes d’une UMP en putréfaction. Nous n’attendons rien de ceux qui nous ont torpillé sur le canton d’Ambert avec Simone Monnerie, nous interdisant d’arriver en tête au premier tour devant Jacquie Douarre, seule chance de ramener le canton au Centre. On connaît les mensonges de Christophe Serre, et le RPR on n’en veut pas.

Par contre, et c’est cela qui fait peur : nous avons vocation dans les 3 ans qui viennent à fédérer tous ceux qui refusent, ici comme ailleurs, les délires du Front de Gauche, les promesses intenables du PS, le désastre UMP comme les délires du FN. Dans l’arrondissement on sait de quoi on parle :

– le Front de gauche, on donne et on a donné : André Chassaigne, Jacquie Douarre, quels résultats concrets ? Combien de divisions ? aurait dit Staline en son temps…

– Le PS : absent de la vie politique locale, même pas un représentant de l’arrondissement d’Ambert aux législatives, du jamais vu sur la 5ème circonscription. Le PS, ici c’est Yves Fournet-Fayard… c’est tout dire…

– L’UMP : Simone Monnerie, la machine à perdre des cantonales…

– Le FN : vient juste récupérer des financements lors des législatives…

Et en plus on est au coeur du « système Gouttebel » du Conseil général avec les Daurat, les Bravard et autres… En un mot, la totale !

Ici comme ailleurs, ceux qui se préoccupent de l’avenir et pas des promessses électorales démagogiques se rapprochent de nous, c’est vrai. Qu’ils viennent de gauche ou de droite, les contacts sont plus nombreux tous les jours, nous en sommes nous-même surpris, même s’il n’est pas toujours facile pour eux de résister aux pressions venues des partis auxquels ils adhèrent encore – mais pour combien de temps ? – .

Les forces vives de ce territoire, associatives et économiques seront notre priorité pour produire et vivre ici. Ils connaissent ce territoire et son potentiel, au point d’y consacrer leur temps, leur énergie et leur argent…

La Montagne ne s’y est pas trompée : la venue sur la circonscription de l’emblématique Jean LASSALLE, dans le cadre de la campagne présidentielle de notre candidat, François BAYROU, n’est en effet pas un hasard… et ce n’est qu’un début !

Ambert au centre, association politique a vocation à rassembler tous ceux qui en ont assez du cirque gauche-droite, de l’inaction sur l’arrondissement et la 5ème circonscription : ce seront eux qui seront demain les élus de ce territoire et qui, ensemble, donneront à notre territoire la place qui lui revient.

6 réponses à “Ambert au centre à la une des « Indiscrétions » de la Montagne.

  1. La lessive SAUVADE lave bcp + blanc . Rappelez vous pourtant dans la même lessiveuse aulagnier+monnnerie. Decidemment MS a la mémoire trés courte. A méditer!

    • Hésitation sur la validation de ce commentaire… mais après tout… pourquoi pas, c’est l’occasion de mettre les choses au point :
      – Ambert au centre c’est une équipe, pas une seule personne, moi en l’occurence, si certains, comme les journaux en général, aiment bien mettre des noms sur des groupes… c’est leur affaire, mais nous, nous avançons ensemble. S’il y a du lavage à faire à Ambert, comme le suggère ce commentaire, c’est aux Ambertois de la faire, pas à Ambert au centre.
      – Il est diffile de sortir des vieux schémas : en s’imposant aux cantonales, Simone Monnerie a pris le risque de faire passer Jacquie Douarre. Elle a recommencé pour les sénatoriales. La cause est donc entendue en ce qui me concerne. Pour la commune d’Ambert, là aussi, les Ambertois feront ce qu’ils ont à faire, ça les regarde.
      – Quant à ce commentaire anonyme, il me rappelle la campagne des cantonales et ne montre pas vraiment la volonté de faire avancer les choses… à visage découvert : c’est toute la différence avec Ambert au Centre dont les « engagés » n’ont pas peur de leurs opinions.

  2. Cependant pour faire perdre du terrain à la GC (Gauche chassaigne) il faudra un rassemblement notamment sur la commune d’Ambert… Quant au qualificatif « Simone Monerrie: la machine à perdre » il ne faut peut être pas oublier nos valeurs et le respect que nous nous devons… Simone Monerrie a porter les valeurs qu’elle défend depuis toujours, es ce un crime de représenter au moins 20% du canton? N’es ce pas ce que vous faite vous même Michel? Enfin je vous rappel que vous briguiez aussi un poste de conseiller général au sein du Groupe UDR 63, comme Simone Monnerie. Par pitié ne nous rabaissons pas à un débat stérile uniquement basé sur les critiques des autres, soyons plus intelligents que certains candidats à la présidentielle.

    • Le respect passe aussi par la critique, surtout lorsqu’elle est justifiée. On peut respecter la personne mais pas ses agissements politiques et là, entre les cantonales et les sénatoriales ça fait trop.

      Quant au groupe Union Des Républicains du Conseil général c’est lui qui est venu me chercher, pas l’inverse et ça s’est traduit dans la presse (et à l’UMP) par un article titré « L’UMP ouvre jusqu’au Modem… » que je ne suis pas près de pardonner.
      Ceci aura au moins appris quelque chose à ceux qui en doutait : en politique, il faut être fort pour être reconnu, et le « RPR », noyau dur de l’UMP n’est pas en position de force en Livradois. Il ne sera d’ailleurs plus bientôt en position de force nulle part dans le Puy de Dôme… Cela libérera tous ceux, à l’UMP, comme d’ailleurs au PS, qui commencent à en avoir ras-le-bol du diktat de ceux qui règnent sur leur fédération respective et les font jouer aux bons petits soldats…

      La politique de demain est à Ambert au centre, ce n’est pas celle d’une personne, c’est la force d’un groupe qui grossit, grossit…

  3. Lorsque Michel Sauvade parle de respect, c’est un vrai paradoxe. Mépris et vieilles rancoeurs de sa part jalonnent les commentaires précédents. Michel ne pardonne pas, c’est tout à fait son droit…. Cependant traiter par le mépris ses concurrents politiques ou professionnels, ne grandit pas son auteur.
    Juste pour rétablir la vérité, si l’UDR est soi-disant venu le chercher pour les dernières cantonales et nous le savons, c’est parce qu’il s’était fortement proposé. Il ne semblait pas génant de vouloir porter l’étiquette d’un groupe dont on dit autant de mal. A chacun ses valeurs : certains bien pensant distribuent des notes et s’attribuent les bons points, brandissant ou esquivant l’étiquette en fonction des circonstances. Je n’avance pas masquée et j’assume intégralement mes choix et mes idées politiques.
    La médisance et la méchanceté dévalorisent le débat et ce n’est pas de cette stratégie de clivage dont le Livradois Forez a besoin, mais d’hommes et de femmes de conviction et sincères qui vont se rassembler pour défendre l’intéret général et porter un vrai projet sans se laisser perturber par la critique. Regarder dans le rétroviseur est important, mais attention de ne pas quitter la route . Enfin, et malgré cela, gardons le sourire !

    • Merci à Simone Monnerie de cette réponse, elle a le droit bien sûr de donner son opinion, et c’est avec plaisir que nous lui ouvrons ces pages.

      concernant l’UDR (groupe d’opposition au Conseil général), les plus anciens se rappelleront qu’avant d’être confisqué par le « noyau dur » RPR de l’UMP, sauce Christophe Serre, il était une formation de centre-droit portée par Georges CHOMETON notamment. Une chose est certaine, nous rendrons à ce groupe cette fonction de rassemblement qu’il n’aurait jamais du abandonner, et c’est à ce titre que nous l’investirons.

      Quant au « noyau dur… » les jours qui viennent risquent de le ramollir sérieusement… et c’est tant mieux !

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.