Galerie

La vice-présidente du Conseil général me prend pour le maire d’Ambert !


conseil général du puy de dômeL’inauguration de « l’Appart », qui méritera mieux que ces quelques lignes, a été l’occasion d’une scène que je n’imaginais pas possible.

Mireille LACOMBE, vice-président du Conseil général en charge des questions sociales (c’est à dire essentielles dans le cadre des compétences du Conseil général) a sidéré l’auditoire :

– Qu’elle commence en évoquant cette « contrée éloignée » où elle était déjà venue une fois depuis qu’elle est en charge de ce dossier… admettons, on a l’habitude. Qu’elle comprenne que ce soit difficile pour les personnels de faire le trajet depuis Clermont (2 heures ?…), cela finit par énerver Yves FOURNET-FAYARD qui rappelle qu’il est même possible d’habiter ici pour réduire le temps de trajet, c’était plutôt amusant…

– Qu’elle insiste lourdement sur le fait que Jacquie DOUARRE faisait remonter avec beaucoup d’efficacité et de régularité les informations sur le territoire était une bonne entrée en matière sur le dossier social….

– Qu’elle ignore manifestement tout ou presque de l’organisation locale des services sociaux, écorchant la quasi totalité des noms des personnels qui mouillent la chemise sur le terrain, soit ; on en avait déjà eu la démonstration il y a quelques temps : https://ambertaucentre.org/2012/09/18/daignostic-social-de-territoire-le-conseil-general-fait-le-bilan/

– Par contre, qu’elle me prenne avec insistance et à plusieurs reprises pour le maire d’Ambert, qui était pourtant droit devant elle, le pauvre… là c’est le pompon… J’aurais quasi pu prendre la parole a sa place, ça aurait été sans doute un grand moment… On peut – moi le premier – se tromper sur les personnes, mais là… grand respect !

Plus sérieusement, car l’affaire est plus révélatrice qu’il n’y paraît :

– Deux conseils à Christian CHEVALEYRE : il faut porter une cravate, ça fait maire… et surtout être présent dans les réunions extérieures car là, effectivement, Mireille Lacombe me voit assez régulièrement et c’est sans doute ce qui a manqué…

– S’il en était besoin, on mesure la façon dont l’Ambertois est perçu depuis le Clermontois, et ça fait peur… Mais la faute à qui ?

– Enfin sur le Conseil général : un élu, ça prépare ses visites et c’est entouré de personnes qui l’aident en cela. Quant à la connaissance du territoire puydomois, je préfère en rire plutôt qu’en pleurer.

Alors, on change un peu tout ça ou on continue, juste pour le plaisir de rigoler ? A vos claviers, parce que là c’est quand même un peu fort, non ?

2 réponses à “La vice-présidente du Conseil général me prend pour le maire d’Ambert !

  1. ..cette petite histoire est très significative. La plupart de nos élus ne sont pas a leur place. Notre système démocratique qui a eu ses heures de gloire est à bout., il faut le changer, il est complètement usé
    et biaisé car ne conduisant plus a la désignation des meilleurs d entre nous, c est même l inverse. Venez voir qui vous nous envoyez à PARIS c est l horreur à 90 %.

  2. je n’aurai qu’un mot, michel, pour parler de ta nouvelle situation, unique en France, Maire de 2 communes : FELICITATION

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.