Galerie

Comité d’expansion économique : le Conseil général du Puy-de-Dôme se fout de l’économie ?


jacques fournetRemarquable prestation du Conseil général du Puy-de-Dôme à l’occasion du dernier conseil d’administration du Comité d’Expansion Economique : cette association est financée principalement par le Conseil général et qui est son « bras armé » économique sur le département.

12 conseillers généraux en sont membres. combien croyez-vous qu’il y en avait ? 1 seule, qui avait du voir de la lumière et était entrée par hasard. Les 11 autres absents : du meilleur effet en face des représentants de l’économie locale qui eux étaient bien présents.

Vous me direz à quoi cela sert-il ? Oh deux fois rien, on soutient juste l’économie locale, on coordonne la stratégie et l’action de proximité, on évoque les dizaines de millions que Sanofi s’apprête à investir à Vertolaye, et j’en passe….

Le département a la chance exceptionnelle de disposer d’un outil formé de professionnels motivés et compétents, avec à sa tête Jacques Fournet – un remarquable serviteur de l’Etat, ancien directeur de la DST, élu impliqué et professionnel de haut vol – qui plus est, dont les origines familiales sont à chercher par chez nous…

Et que croyez-vous que le Conseil général envisage ? « Internaliser » l’association dans les services du Conseil général. C’est commencé, et cela ne fonctionne pas. Tant pis, on continue… La conseillère générale présente n’a posé qu’une seule question : « est-ce que ces aides sont vraiment utiles » ? Désespérant…

Incroyable sur le fond, insupportable sur la forme : c’est Bernard Farinelli – directeur du développement local, si l’organigramme du Conseil général est à jour – qui a porté à ce conseil d’administration la parole de la collectivité.

La nature a horreur du vide, et les élus absents sont vite remplacés… Mais qu’en pense les professionnels qui investissent sur ce territoire ? Mettez-vous à leur place et imaginer…

2 réponses à “Comité d’expansion économique : le Conseil général du Puy-de-Dôme se fout de l’économie ?

  1. Pingback: Comité d’Expansion Economique du Puy-de-Dôme : circulez, il n’y aura plus rien à voir ! | Ambert au Centre - le site de ceux qui s'engagent vraiment

  2. En effet, désespérant et désolant.Les conseillers généraux sont plus préoccupés de leur réélection que de leur territoire. Illustration le CD 906 … Ou en est la mise à trois voies essentiele pour le développement du Livradois Forez ? L’aménagement à deux voies entre Arlanc et Ambert devait il passer avant la mise à trois voies entre Ambert et Giroux. il y a des priorités, les communes pourront « vouloir » un territoire dynamique, elles ne pourront rien ou presque rien sans une route « aménagée ».

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.