Galerie

Exprimons-nous ! La victoire se gagne au Centre.


Alors que l’extrême-gauche et l’extrême-droite exultent en voyant 80 % des Français soupçonner les élus d’être tous corrompus, deux réponses sont possibles :

Tout d’abord, on a les élus qu’on mérite : quand on vote pour n’importe qui en croyant n’importe quoi on est mal placé pour crier ensuite. Etre électeur c’est être responsable. Et celui ou celle qui a voté lors des dernières élections en croyant qu’il suffisait de rêver pour avoir n’a qu’à frotter une lampe à huile et faire un vœu…

Ensuite on doit se battre pour sauver la démocratie : Les Mélenchon et les Le Pen méprisent le peuple qu’ils trompent : qu’à fait le Front de Gauche ici ? Manifester, revendiquer… Quel est le résultat ? Rien. au point d’être incapable de présenter le moindre bilan. Pour faire simple : ras-les-fronts !

Les socialistes parlent de moralisation de la vie politique, ils ont promis la fin du cumul des mandats : euh, ben finalement ça sera seulement en 2017 ; quant à l’acte 3 de la décentralisation, les désaccords sont tels dans la majorité que de report en report on en est maintenant à l’automne 2013…. peut-être !

La réforme indispensable ne passera pas seule par le Parlement. Elle ne passera pas non plus par ceux qui braillent dans la rue, insultent et menacent les élus devant leur domicile ou refusent qu’on pense différemment d’eux.

Elle passera par la voie de la vérité et des urnes : les centristes se retrouvent dans le choix de la pétition démocratique.

Pour le MoDem, demande d’un référendum sur la moralisation de la vie politique : http://www.moralisation.fr/

Un tract est même téléchargeable en ligne pour inviter à signer : http://mouvementdemocrate.fr/media/PDF/tract_moralisation.pdf

Pour l’UDI, cela passe par une commission d’enquête parlementaire : http://www.parti-udi.fr/petition-petition-pour-la-creation-dune-commission-denquete-afin-de-connaitre-le-fonctionnement-et-de-determiner-les-eventuels-dysfonctionnements-dans-laction-du-gouvernement-et-des-services-de-letat-entre-le-4-decembre-2012-et-le-2-avril-2013.html

Et pour les habitants du Livradois-Forez ? Engagez-vous : notre avis doit compter !

3 réponses à “Exprimons-nous ! La victoire se gagne au Centre.

  1. LE MENSONGE
    La problématique de ces comportements inadmissibles est que nous n’avons plus confiance en personne. Cela ne touche pas que le monde politique, l’accumulation d’affaires récentes montre que toutes les couches et toutes les professions sont touchées. Croire en son médecin qui peut prescrire un médicament qui fera plus de mal que de bien, croire en son curé qui appartient à un monde qui a gardé le silence si longtemps sur la pédophilie, croire en son boucher alors que certains mettent de la viande de cheval à la place de bœuf, croire aux hommes politiques qui mentent ouvertement alors que faire, comment sortir de cette spirale qui ne date pas d’aujourd’hui. Rabelais avait émis l’hypothèse que le rire était le propre de l’homme, mais en y réfléchissant bien, le mensonge ne serait-il pas l’un des fondements de l’humanité?

    Le mensonge est toujours présent, celui qui veut séduire ne va pas hésiter à mentir, combien de couples se réveillent quelques années avec un sentiment d’erreur et de tromperie. Combien de couple pratiquent le mensonge journellement?
    Demandez à une personne, sa taille, s’il estime qu’il est trop petit, il va mentir, et ne parlons pas du poids, des revenus, la liste est infinie.
    Comme vous le voyez, tous, nous pratiquons le mensonge, mais nous exigeons que les autres ne le fassent pas. Ainsi nous voulons tous que chacun paye ses impôts mais combien pratiquent le travail au noir et trouvent normal le paiement en liquide.
    Nous voulons tous l’égalité mais combien d’entre nous n’hésitent pas pour un fils, une fille, un père, un frère ou autre à demander un avantage, un passe droit, à un politique que nous pouvons connaître.

    L’affaire CAHUSAC pourrait avoir un mérite; celui de nous permettre de nous regarder en face et de nous demander personnellement où nous en sommes avec le mensonge. En effet peut-on demander à autrui ce que nous n’exigeons pas de nous. Grande question?
    Alors la seule solution qu je perçois c’est de faire un effort sur nous même pour exiger que ceux qui vont nous représenter donnent l’exemple. Avant les hommes qui s’occupaient de la cité devaient être les meilleurs fuyons la médiocratie, mais cela exigera aussi un effort de notre part.

    Regardons nous dans une glace et regardons dans les yeux ceux qui veulent avoir le droit et l’honneur de nous représenter et ne donnons plus jamais notre voix à celui qui a failli. On peut pardonner, mais pas tendre l’autre joue,voire l’autre poche pour se faire piller.

    ALEA JACTA EST

  2. Pour la pétition, vous avez une mandature présidentielle de retard !
    Votre patron a su écrire un livre décrivant « L’abus de pouvoir » du précédent et RIEN !
    A l’époque il s’agissait de dénoncé ce qui apparait comme une mise en coupe réglée des institutions. Les si nombreux et étayés articles du constitutionnaliste P.Cassia en parlaient au fur et à mesure de leur réalisation sur la plateforme démocrate de l’époque … et RIEN de la part du MoDem !
    Aujourd’hui, l’ex-ministre, visiblement seul pour « en tâter » comme un grand, sur les conseils d’un élu FN (bonjour les extrêmes propres !) et c’est la volée de bois vert pour le parlement, le gouvernement, le président.
    La moralisation demandée ne doit pas tant être financière que relever d’une démarche globale.
    A quoi cela çà sert d’être financièrement irréprochable quand, dans la gestion interne d’un parti, la démocratie affichée dans les statuts n’existe pas dans la gestion quotidienne des militants ou des dirigeants locaux et alors même que la structure est remaniée de fond en comble au nom du « renouveau démocratique ».
    A quoi cela çà sert d’être financièrement irréprochable quand, dans la gestion interne d’un parti, le patron ou les structures déléguées à la transparence et au respect des règles ne réagissent pas quand les faits le réclament ?
    Ces reproches s’adressent à votre formation, dans un autre département? Ils seraient tout autant valables dans une autre formation politique, je le sais pour l’avoir vu par ailleurs.
    Oui, la déclaration de patrimoine peut aider à la transparence.
    Oui, mais comment en être sûr quand lors du contrôle, des comptes de campagne sont validés alors qu’aujourd’hui les plus grands doutes constituent un faisceaux de présomption de triche … prescrit … ?!
    Et qui va surveiller les finances ? Des commissaires aux comptes, payés par le candidat ou l’élu … comme ceux des banques les plus fraudeuses qui ont fichu la pagaille, constitué des bulles puis les ont vu éclater en refusant toute réglementation au nom du sacro-saint principe que le marché a toujours raison ou qu’il s’auto-régule ?!

    Les lois existent déjà, encore faut-il vouloir les appliquer, laisser les juges et les incriminations du code pénal en place … et en finir vraiment avec les paradis fiscaux que tout le monde dénonce mais dont tout le monde profite !

    Je suis allée lire le tract et la pétition.
    Le tract est opportuniste.
    La pétition en faveur d’un referendum est une insulte aux citoyens !
    Un referendum sur quoi ?
    Quelle est la question ?
    Un referendum qui exige que les électeurs réclament une vie politique morale ? Perte de temps, les gens sont déjà dégoutés ! Certains ne votent déjà plus depuis des décennies ! Et confondre morale et vie citoyenne est une confusion des genres.
    Un referendum pour que le projet de loi remaniant en profondeur la vie politique soit validé par les citoyens eux-même ? C’est faire fi des dernières élections législatives, celles qui ont portées au pouvoir un parti, un programme dont la moralisation et l’exemplarité sont évoqués même si cela coince au niveau des élus en place (si bonne, visiblement !). En faisant fi de ce parlement, pour court-circuiter les élus sans doute récalcitrant à faire ce qui est bien pour la Nation dont ils sont les représentants, c’est faire fi de la démocratie, méthode de gouvernement si détestable … à défaut d’en connaître un meilleur !

    Eh, oui, je suis particulièrement agacée et énervée. C’est que le sujet s’y prête !
    Bonne journée malgré tout mais par pitié, réfléchissez avant de relayer benoitement ce que proposent d’autres !
    Ne soyez pas la « voix de son maître » … le vôtre ou un autre.

  3. lorsque j’étais enfant, un jeu faisait fureur, la bataille navale. Une expression était utilisée : touché, coulé.

    Une telle réaction me semble correspondre à cette formule, touché et pour coulé, on attend……..

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.