Galerie

Le SIVOM approuve les statuts du VALTOM avec réserves…


statuts du VALTOM… et un débat qui a permis de confronter les opinions, au moins de ceux qui étaient présents et qui ont pris la parole.

Les conseillers généraux,  maires et présidents de communauté de communes de l’arrondissement étaient invités également à assister à la réunion des délégués des communes au SIVOM dans la salle des fêtes à La Forie ce soir.

On avait beaucoup entendu les élus d’Ambert protester en dehors du SIVOM, ils étaient soit absents, soit muets à l’exception de Patrick Besseyre. Quant au maire, il n’était pas non plus présent. Difficile ensuite de protester, mais bon, cela devient une habitude ambertoise, la politique de la chaise vide. https://ambertaucentre.org/2013/04/12/elus-dambert-et-ordures-menageres-nimporte-quoi/

L’objet de l’échange portait sur l’adoption des nouveaux statuts du VALTOM, la structure à laquelle adhère l’ensemble des syndicats en charge de la collecte des déchets, dont le SIVOM d’Ambert : ces statuts ont un impact sur les habitants de l’arrondissement : il s’agit de modifier la répartition des sièges entre les syndicats : sur 40 délégués, l’agglo de Clermont et le Syndicat du Bois de l’Aumône auront 20 sièges sur 40. Par ailleurs les statuts entérinent le fait que chaque syndicat se voit facturer le coût des transports jusqu’à l’incinérateur, sans mutualisation : nous avions déjà évoqué cela (https://ambertaucentre.org/2013/01/26/sivom-dambert-langage-de-courage-et-de-verite/) et l’impact sur le coût de la collecte : une hausse de 31 % à prévoir (une augmentation du budget de 1,5 M € sur les 4 M € actuels). A tel point que le SIVOM a fait voter une motion aux communes pour exiger que le coût payé par tous les Puydomois soit le même quelque soit le lieu, manifestement sans succès, malgré les 40 communes sur 58 qui l’ont approuvée.

Les délégués présents ont évoqué plusieurs attitudes : refus pur et simple d’adopter les statuts, adoption pure et simple ou adoption avec des demandes ou des réserves par rapport aux points évoqués plus haut.

Les représentants du SIVOM d’Ambert se sont abstenus lors du vote au sein du VALTOM, ce qui a suscité quelques interrogations. Les uns ont avancé l’impossibilité de cautionner devant les habitants de l’arrondissements un surcoût perçu comme injuste, les autres les investissements du VALTOM sur le CET du Poyet à Ambert et l’intérêt de ne pas se marginaliser. Histoire de « mettre un peu la pression » un courrier du VALTOM avait même été envoyé aux délégués… drôle de manière.

Entre autre l’intervention d’Yves FOURNET-FAYARD a suscité quelques sourires : « c’est dramatique d’avoir voté les statuts au VALTOM… il ne faut pas se laisser écraser par le gros »… passons.

Plus sérieusement, à l’issue du débat le vote a été le suivant :

  • Contre l’approbation des statuts : 17
  • Abstention : 1 (M. DAJOUX)
  • Pour avec réserves : 34

Pour ceux, dont j’étais, qui ne sont pas délégués au conseil syndical la position était plus confortable que celle des votants. Mais cela fait partie du rôle des élus de porter la voix de leur collectivité dans ces structures syndicales.

Reste à savoir quel sera l’impact de ce vote sur la suite des opérations.

Peut-être cet article permettra-t-il de lever quelques interrogations des uns et des autres : je sais que nombre de délégués au SIVOM sauront vous apporter plus d’informations, y compris peut-être le Président Michel DAJOUX.

En attendant : http://www.sivom-ambert.fr/gestion-des-dechets.html

Le blog d’Ambert au centre a vocation a éclairer le débat par la qualité de ceux qui le commente : à vos claviers, ce sujet ne peut pas laisser indifférent !

 

 

 

 

4 réponses à “Le SIVOM approuve les statuts du VALTOM avec réserves…

  1. Ce poste aurait pu être de bonne tenue, s’il n’y avait pas eu cette remarque quelque peu déplacée sur le physique d’une personne. (d’autant que dans ce domaine, du haut de mon quintal, j’ai l’impression que nous sommes un certain nombre dans le même cas, n’est-ce pas ?…) mais si nous voulons faire de la Politique autrement, et je dis « nous » parce que je ne doute pas un seul instant que vous en soyez, cela commence par là. Et puis: « Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent. » (Michel Audiard)

    • contresens, mon cher Jean-Marie, il ne s’agit pas d’une allusion douteuse qui serait totalement déplacée, mais une « private joke » entre élus, vis-à-vis de quelqu’un pour qui le rapport de force – et pas de poids … – est la forme la plus aboutie du débat politique, ce que je combats naturellement avec la plus grande énergie. donc observation un peu professorale 😊 mais hors-sujet. la prochaine fois, je serai plus explicite, promis.
      Par contre je suis preneur de la position du PS local sur le fond de l’article : doit-il y avoir ou non mutualisation des couts ? du côté du PS Clermont, la réponse est visiblement non.

  2. Bien joué pour la réponse !
    En ce qui concerne le point de vue du PS local sur le fond de l’article et sur la question de la mutualisation des coûts, je peux déjà donner mon avis personnel. Dans ce domaine il est clair qu’il diffère de celui de mes voisins socialistes Clermontois. Il s’agit-là de gestion économique et tout élu qui se respecte devrait avant tout pratiquer et défendre la politique de son territoire, c’est ce que notre camarade Michel DAJOUX s’efforce de faire au SIVOM et il le fait trés bien, nous sommes au moins d’accord sur ce point . Du reste, ce n’est pas sur ces sujets-là que les politiques de droite diffèrent de celles de gauche et vous le savez très bien. Nous pouvons ne pas être d’accord avec le PS Clermontois, même si nous comprenons leur logique puisque c’est la même que la notre… mais avec des intérêts qui leur sont propres.
    Quand on milite dans un Parti, on a aussi et surtout le droit de dire qu’on n’est pas d’accord. C’est un faux procès que celui de laisser entendre que nous serions aux ordres de Clermont (peut-être pour une histoire de « rapport de force »…), comme vous le faites régulièrement. Je milite au PS depuis 35 ans, il m’est arrivé d’avaler des couleuvres soyons honnête (et surtout au début) mais aujourd’hui, en vieux « crocodile » avec la peau bien dure, je n’ai pas peur de dire ce que je pense, et surtout sur de tels sujets…

  3. Françoise VANNSON

    Donc si j’ai bien compris, les habitants de notre arrondissement auront une augmentation de 31% maxi (à moins qu’un certain poucentage soit pris en charge par …?) dans la colonne « taxe ordures ménagères » sur leur feuille d’impôt foncier.
    Le tri selectif est une démarche volontaire…en augmentant encore le côut du ramassage, les habitants vont se sentir de moins en moins concernés.
    Quoi de plus logique « je paie plus donc j’ai un service en plus » le tri deviendra secondaire avec un risque que les décharges sauvages se multiplient.
    J’ai du mal à comprendre qu’il n’y ait pas eu 100% d’opposition à ces nouveaux statuts.
    l’investissement du Valtom sur le CET du Poyet…c’est normal, on ne doit pas prendre cette action comme une faveur mais comme une nécessité. ..L’éloignement de notre arrondissement par rapport à la CAPITALE REGIONALE ne devrait pas être une fois de plus un handicap , handicap qui nous coûte (alors que dans beaucoup de domaines l’handicap est aidé).
    Il faudra de sacrés arguments à nos élus pour faire passer la pillule à leurs électeurs quelle que soit l’augmentation!

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.