Galerie

Carrière de Tonvic : l’ARPECT continue.


carrière de tonvicOn pouvait penser que l’entreprise Portal avait concassé définitivement l’Association de défense des riverains ARPECT, comme elle le fait des rochers du Grand Gar depuis plusieurs mois.

Il faut croire que les premiers sont plus résistants que les seconds : en effet, c’est un nouveau président motivé qui s’est présenté à la mairie de Marsac aujourd’hui : manifestement les adhérents restent rassemblés et fermes derrière Gille PARADIS, le nouveau président.

Il semble que l’heure soit à préparer la suite à donner au jugement du tribunal administratif de Clermont-Ferrand. Gilles PARADIS rappelle que le schéma départemental des carrières, validé sans souci à Clermont-Ferrand a été purement et simplement rejeté à Lyon.

Manifestement le bruit, le défilé des camions à travers le village de Chadernolles, contrairement aux engagements pris n’a pas contribué à calmer les choses.

Quoiqu’il en soit, la question des filons aquifères menacés et des 30 000 m3 de minerai d’uranium qui commencent à être écartés un peu partout ne sont pas réglé.

Malheureusement à suivre…

7 réponses à “Carrière de Tonvic : l’ARPECT continue.

  1. Cathy et Gilles PARADIS

    Pdt. ARPECT
    Je profite de l’espace de dialogue que nous offre « Ambert au Centre » pour préciser qu’effectivement l’ARPECT ne s’avoue pas vaincue et que rien n’est réglé au Grand Gar. L’association comme l’uranium peut réellement devenir gênante pour l’exploitant…
    Non, non,et non une carrière de 3,4 ha entre 2 villages distants de 600m reste toujours inadmissible même si le tribunal administratif de Clermont – Ferrand en a décidé autrement. L’ARPECT s’interroge actuellement sur l’opportunité de faire appel du jugement à Lyon afin de sortir du microcosme clermontois. Nous reviendrons sur ce blog pour vous informer de la suite donnée à cette affaire.

  2. HUIT emplois créés compris gestion et développement plus autant habituellement pour les emplois induits , cela fait bien longtemps qu on n avait pas vu cela dans le secteur ! Bravo à l entreprise, à ses dirigeants, à ses ouvriers.. .merci au Tribunal d y avoir vu clair très tôt.
    Une question : combien ces procédures de plaisantins ont elles coûté AU TOTAL ? cela intéresse les Auvergnats respectueux des sous ……….

    • J’ai toujours une certaine fascination pour les gens qui parlent (depuis Bagneux (92) en l’occurrence) avec assurance de ce qu’ils ne connaissent pas : juste un exemple, même le carrier parle de 2 emplois générés…

  3. Avec tout le respect que l on devrait avoir pour un bon maire je vous dit que votre esquive a ma question est fascinante, ahurissante et mensongère. Répondez s il vous plaît Mr Le MAIRE a la question posée  » Coût des procédures payées par les contribuables et engagées par vous ? 5000 E ? 10000 E ? 20000 E ?  »
    Le reste est du pipi de chat et de l enfumage
    Bagneux ? oui mais plus Auvergnat que vous
    Emplois générés je confirme mon chiffre

    • Bonsoir André,

      Je répète que la procédure n’a strictement rien coûté à la commune de Marsac-en-Livradois, puisque celle-ci dispose dune protection juridique par son assurance. Le seul coût pour la commune correspond à 500 € à verser à la société PORTAL. Pour ta gouverne un appel sur la décision du tribunal administratif, n’aurait pas coûté davantage, l’assurance était prête à prendre en charge les frais.

      Pour les emplois, c’est ridicule, le dossier de la société PORTAL fait état de 2 emplois, comment peux-tu en trouver 8 ?

  4. Merci à Ambert au Centre pour l’espace de dialogue qu’il nous offre et me permet de vous faire part de ma consternation suite au refus du conseil municipal de Marsac, de poursuivre en appel dans le dossier de la carrière du « Grand Gar ».
    Chaumont a sacrifié Tonvic sur l’autel du profit, est-ce pour cela que Marsac doit laisser Chadernolles se défendre seul?
    Nous venons de commémorer l’appel du 18 juin, que reste-t-il de son esprit?
    Mesdames et messieurs les élus , ce n’est pas une reddition que vous venez de signer mais une débâcle.
    Etre élu d’une commune est un engagement politique même sans étiquette.
    Comment s’étonner après cela que les citoyens n’aient plus confiance en ceux qu’ils ont élus, censés les représenter et les défendre.

  5. Toute cette énergie dépensée pour s’en prendre uniquement à celui qui a essayé de défendre ses concitoyens, car à il me semble bien que c’est le premier élu qui s’est levé pour montrer la dangerosité de cette implantation.

    Affirmer sans preuve est aussi une méthode bien connu, non michel ce n’est pas 2, ni 8 mais 3000 emplois qui ont été créés, non tu ne crois pas, à force d’aller dans la démesure certains n’ont plus peur de rien.

    Enfin il y en a assez de ces formules, répétées à l’envie : »Comment s’étonner après cela que les citoyens n’aient plus confiance en ceux qu’ils ont élus, censés les représenter et les défendre » cela devient insupportable, non?

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.