Galerie

Arrondissement d’Ambert : combien de bassins de vie ?


Le débat sur la réforme de l’intercommunalité avait mis en évidence une joyeuse méconnaissance de ce qu’est un bassin de vie : Yves Fournet-Fayard en avait même découvert un pour Vertolaye… C’est d’autant plus regrettable qu’il s’agit là d’une clé de lecture importante pour conduire des politiques d’aménagement cohérentes.

Fin 2012, la DATAR a affiné son analyse des bassins de vie : http://www.datar.gouv.fr/observatoire-des-territoires/fr/les-bassins-de-vie-2012 ; Il en ressort une cartographie assez intéressante de l’arrondissement qui ne peut que conduire les élus – et les autres – à s’interroger : http://carto.observatoire-des-territoires.gouv.fr/#v=map1;i=_zon_.bv;l=fr;z=357848,5766668,110662,106817

L’arrondissement participe à 8 bassins de vie différents :

  • Le bassin d’Ambert, bien sûr, le plus important
  • Il est grignoté au Nord par le bassin de Courpière, qui intègre notamment les communes d’Olliergues et de Cunlhat.
  • Le Brugeron regarde vers Noirétable (j’en connais un qui ne va pas être content…)
  • A l’Est , l’attractivité est d’abord altiligérienne : au sud d’Issoire, Brassac et Brioude absorbent jusqu’à Saint-Germain l’Herm.
  • Au Sud, le bassin de vie d’Arlanc s’étend de Marsac-en-Livradois au secteur de la Chaise-Dieu.
  • Quant au secteur de Viverols il regarde clairement vers Craponne, voire Saint-Bonnet le Château.

– Faut-il hurler au démembrement ? Ambert joue-t-elle son rôle ?

Sûrement pas, par contre, ceci traduit assez bien l’enjeu que représente le dynamisme d’Ambert : et par les temps qui court, parler du dynamisme ambertois c’est plutôt difficile.

On notera au passage, mais était-ce bien nécessaire, l’incohérence absolue du découpage intercommunal : 3 bassins pour le pays d’Olliergues, la vallée de l’Ance, et jusqu’à 4 pour le Haut-Livradois…

– Plutôt un signal pour s’ouvrir à l’extérieur et se rassembler.

Une chose est sûr : le rassemblement, et en particulier l’effort collectif à engager autour d’Arlanc sont une priorité absolue : économie, transport, connexion à la Haute-Loire (cf. la démarche d’Ambert au centre sur la ligne Craponne-Brioude)

Ceci ne pourra se faire qu’avec une vraie volonté d’agir ensemble, avec des moyens adaptés et l’envie de regarder par dessus les montagnes…

Les prochaines échéances électorales, municipales, mais surtout départementales devraient conduire à cette volonté partagée, avant de la traduire dans les actes par une refonte intercommunale qui nous sera imposée d’en haut si nous ne sommes pas capables de l’anticiper.

A Ambert au centre, ces questions nous les abordons depuis longtemps déjà et ceux que nous réunissons en seront les principaux initiateurs à n’en pas douter.

 

 

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.