Galerie

Ambert au centre : « se rencontrer et échanger pour l’intérêt général »


OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est ainsi que Denis Gourbeyre a conclu l’Assemblée générale de l’Association en soulignant qu’Ambert au centre avait ouvert un espace de liberté et de rencontre qui n’existait pas jusqu’alors dans l’arrondissement.

Hier et aujourd’hui :

Le rapport d’activité a permis de revenir sur les 9 réunions tenues : réunions de travail, visites et rencontres avec des interlocuteurs ; le rôle du blog a été souligné, avec plus de 135 000 pages vues et un écho important pour diffuser l’information auprès des citoyens de l’arrondissement.

L’activité a porté également sur la participation aux élections présidentielles – la rencontre avec Jean Lassalle notamment – , puis législatives de 2012.lassale2

L’association a contribué également très concrètement à assurer le maintien de la ligne de transport public Craponne-Brioude, indispensable pour les jeunes de l’arrondissement.

Tout ceci avec un solde positif en caisse de 336,38 € grâce à la redoutable efficacité du trésorier Edmond Berodias. Le coût de la cotisation reste à 10 € pour l’année 2013.

Et demain ?

L’année qui vient sera importante pour l’association : l’article 2 des statuts précise son objet : « cette association a pour objet d’accueillir les personnes souhaitant s’investir dans la vie publique locale dans le respect des valeurs centristes, de participer à la promotion de ces valeurs sur l’arrondissement d’Ambert et de participer aux différentes élections territoriales et nationales »

Approfondir : l’association va développer ses compétences internes, notamment en termes de communication.

Elargir : impression de flyers, ligne téléphonique, blog vont permettre un travail de terrain à partir de septembre pour ouvrir l’association le plus largement possible.

Découvrir : Les visites et rencontres vont se poursuivre et seront ouvertes à tous ceux qui souhaitent développer leur connaissance du rôle des élus locaux : voirie, associations, accessibilité, RD 906, dépendance autant de thèmes à venir d’ici aux élections municipales.

A ce sujet le positionnement de l’association est claire : elle n’a pas vocation à conduire des listes dans telle ou telle commune ; par contre sa vocation est d’animer la vie politique à l’échelle de l’arrondissement : une réunion publique avec les responsables départementaux de l’UDI est envisagée à l’automne. en attendant, l’Association sera présente pour la réunion à Chamalières du groupe de réflexion « I-dées Auvergne », créé par Louis Giscard d’Estaing.

L’association Ambert au centre, c’est votre espace de rencontre. Rejoignez-nous : ambertaucentre@orange.fr

Il a quasiment fallu « sortir » les adhérents de la salle pour clore l’Assemblée générale… Et encore, ils continuaient sur les marches du cinéma la Façade !

Ambert au centre

 

 

2 réponses à “Ambert au centre : « se rencontrer et échanger pour l’intérêt général »

  1. Le silence est à la base de la réflexion, ensuite, bien compris il permet la confrontation des idées. « Ambert au centre » permet à chacun des participants d’écouter, de s’exprimer et ainsi d’apporter des éléments constructifs à la discussion sur des sujets divers et variés qui sont au centre des préoccupations de nos concitoyens.

    Un lieu de rencontre et d’expression libre est toujours un pas de plus dans la démocratie.
    En ces temps où les extrémismes se développent, du fait de toutes les peurs que notre société en mutation génèrent, un lieu d’échanges ne peut que permettre le recul de ces peurs et de ses extrêmes.
    Bien sûr il y a le chômage qui augmente, bien sûr il y a les retraites qui baissent, bien sûr il y a la sécurité sociale qui s’effiloche,bien sûr que les temps sont durs, mais la solution est-elle de répondre aux chants mélodieux de ces sirènes?
    Faisons comme Ulysse et ses compagnons, mettons de la cire dans nos oreilles et dans le silence retrouvé approfondissons notre réflexion.
    Ces oiseaux de mauvais augures se parent des vertus qui constituent les valeurs de la société que nous avons eu tant de mal à construire mais ils ne sont que des nécrophores. Ils ne seront que les fossoyeurs de cette société qui les a trop bien nourries, un seul mot pour les qualifier : DANGER.
    Sachons voir où se situe notre avenir et ne nous laissons pas entraîner dans ces voies qui ne peuvent conduire que dans les brumes et les brouillards des extrémistes de tout acabit.

  2. En écho au commentaire précédent, je vous recommande la lecture de l’ouvrage de monsieur Emmanuel Todd : « Après la Démocratie ».

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.