Galerie

Fête du 15 août : du rififi dans la myrtille ?


myrtilleLa nature a horreur du vide et Yves Fournet-Fayard horreur de ne pas tout contrôler sur « son » territoire.

Et voilà que la fête de la myrtille, emblématique du col du Béal est en train de lui passer sous le nez. Comment ? Une association qui se permet de décider elle-même ? C’est sûr, ce n’est pas raisonnable. Des questions de biens sectionnaux semblent interdire la tenue de cette manifestation cette année.

Qu’à cela ne tienne, le tout puissant maire-président de communauté de communes – conseiller général fait convoquer les responsables de l’association pour rendre des comptes… à la sous-préfecture ! La tentative de prise de contrôle de l’association organisatrice semblant faire long feu, il est temps de passer à la vitesse supérieure…

[NDLR : 23 juillet 2013 : Madame la Sous-préfète d’Ambert m’a fait part personnellement du caractère erroné du paragraphe précédent : elle m’a précisé que l’invitation était de son initiative et qu’en tout état de cause son agenda ne dépendait que d’elle.

En tant qu’auteur de l’article et de président de l’Association Ambert au centre, doublement responsable du contenu de ce blog je lui en rends bien volontiers acte et ce d’autant plus facilement, qu’en tant que maire et président de communauté de communes j’ai pu à plusieurs reprises apprécier son implication et sa prise d’initiative sur des dossiers autrement sensibles, notamment dans l’accompagnement aux entreprises locales.

Sa proposition, dans des situations similaires, de la contacter en amont, ce que je j’aurais pu ou dû faire effectivement avec le recul, témoigne d’ailleurs de cet état d’esprit à la fois ouvert et combattif . Il est vrai que les pratiques antérieures d’Yves Fournet-Fayard, maintes fois relatées dans ce site rendent les réactions assez épidermiques dans de tels contextes. 

En gardant la recherche de l’information et de la vérité des citoyens de l’arrondissement comme objectifs vitaux, quitte à reconnaître ses erreurs et les assumer, le blog Ambert au centre a tout à gagner comme espace majeur de débat politique sur l’arrondissement : L’intervention de la Sous-préfète d’Ambert, comme en son temps, celles d’Olivier Delorme, de Jean-Marie Hernandez ou d’autres montre qu’il est possible d’avancer dans cette direction ; qu’ils en soient remerciés]

Michel SAUVADE]

 

A suivre donc, mais cela laisse quelque peu rêveur sur la prétention de certains élus à vouloir tout diriger. Et après, il y a en a qui s’étonnent que faire de la politique aujourd’hui fasse pousser des boutons à la majorité de nos concitoyens…

Ambert au centre s’attache au contraire à rapprocher élus et citoyens : nous sommes fiers de faire de la Politique, avec un grand « P », et c’est l’affaire de tous, pas de quelques potentats locaux…

Une réponse à “Fête du 15 août : du rififi dans la myrtille ?

  1. C’est la raison pour laquelle j’adore Audiard, en peu de mot il exprimait beaucoup,notamment sur le comportement de certains. Comprendront ceux qui veulent bien…….
    Toi tu exprimes la liberté, par la parole et par les actes et nous ne pouvons qu’aimer cela.

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.