Galerie

Cantons : on parle beaucoup du Livradois-Forez à l’AMF


mauvaisefoiLevée de bouclier prévisible au conseil d’administration de l’Association des Maires du Puy de Dôme sur la proposition de découpage cantonale. Le Livradois-Forez a été pris en exemple à de nombreuses reprises, en particulier le futur canton d’Ambert et celui des Monts du Livradois. Simon Rodier et moi-même étions présents, seuls de notre secteur (inutile de faire état de l’absence du maire d’Ambert, on parlait juste des cantons et du guichet SNCF d’Ambert, inutile de se déplacer…).

Chacun a sorti les arguments définitifs :

La cohérence des territoires a été mise en avant, comme toujours quand on veut défendre la situation actuelle : chacun a expliqué tout l’intérêt de changer les choses, sauf dans son propre secteur mal découpé, trop long, trop large, trop ci, trop ça ; bon, personne n’est d’accord sur ce qu’est un territoire, mais ce n’est pas grave…

Les socialistes, un peu gênés ont essayé de défendre la politique gouvernementale, les maires ruraux ont défendu la ruralité, L’opposition s’est opposée, même l’Europe libérale a été mise en cause…

Quoi qu’il en soit, la loi impose un nombre d’électeurs proche pour chaque conseiller départemental ; à partir de là, difficile de maintenir la situation actuelle, sauf à doubler la population de l’arrondissement d’Ambert… ou alors déplaçons les villes à la campagne.

Plus sérieusement, Ambert au centre lance le débat localement, avec ceux que cela concerne, et je suis persuadé que Simon RODIER en exprimant son opinion, différente de la mienne probablement, engagera donc ce débat. A vos commentaires, ou au minimum, votre avis par sondage :

3 réponses à “Cantons : on parle beaucoup du Livradois-Forez à l’AMF

  1. Pour ma part je trouve la proposition de découpage parfaitement acceptable
    Certes on pouvait découper selon trois lignes est/ouest. il a été retenu un découpage horizontal cohérent. Évidemment on bouleverse profondément les baronnies locales. Tant mieux. Sauf que le millefeuilles demeure une fois de plus sans changement.
    Autre observation : On réduit le nombre de cantons, mais on double le nombre de conseillers, économies : néant.

  2. Permettez moi tout d’abord ces traits d’humour –
    Nous voyons monter en puissance certains de nos élus, les sénateurs qi refusent de s’appliquer la loi sur le non cumul, et dans ce coin perdu de montagne, un cloche vient de sonner la fin de certaines pré-bandes. Ah qu’il est beau d’entendre mugir au fond des bois ceux qui vont aller au combat car ils vont perdre leurs avantages.

    Une société qui stagne est une société qui meurs. Lorsque que l’on est épris de justice et d’égalité il me semblerait normal que ceux qui ont l’honneur d’en être les dépositaires sachent à certains moment faire passer l’intérêt général avant leur intérêt particulier, non?

  3. Une autre précision, la perte de 2000€ mensuel ne doit pas être la véritable raison de ce TOHU-BOHU politico-médiatique

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.