Galerie

Le journal la Montagne quitte Ambert ?!?


montagne.750Le bruit clermontois prend de l’importance au point d’atteindre les élus du Livradois… Quel bruit alors ! dirons les mauvaises langues… : la direction du journal programme la mort de l’agence ambertoise ?

Aucune information à tirer du personnel local de l’agence : obligation de réserve ou absence d’information ? La seconde option est sans doute la bonne ; souvent dans ces stratégies d’entreprise, les principaux intéressés sont les derniers informés.

Il faudra sans doute aller chercher l’information à la source. Nous le ferons, car l’accès à l’information locale est un enjeu essentiel : il suffit de savoir l’attention avec laquelle est épluchée depuis longtemps la page locale, qui entraîne ici l’achat de l’ensemble du journal. Les journalistes locaux qui se sont succédés ont légitimé la réputation de sérieux de l’agence.

Le malheureux exemple de l’article récent de Jean-Paul Gondeau (https://ambertaucentre.org/2013/11/22/quand-j-p-gondeau-maltraite-la-politique-en-livradois/) montre à quel point la lecture à distance nuit à la rigueur journalistique. Le pilotage depuis Clermont des élections successives n’a pas non plus été satisfaisant : pour les législatives il a fallu batailler fort pour faire publier l’annonce de notre candidature ; et ce n’est qu’un exemple.

Dans la presse comme dans les autres domaines, la place d’Ambert est menacée : Plate-forte d’initiative locale, guichet de la gare… Aux élus de faire valoir l’intérêt collectif. Et à en juger par la fréquentation du blog Ambert au centre, l’accès à l’information fait partie de cet intérêt collectif.

Les colonnes de ce blog sont ouvertes à la Direction du journal la Montagne pour nous rassurer et démentir. En tout état de cause, si La Montagne ne vient pas à Ambert au centre, Ambert au centre ira à la Montagne !

Une réponse à “Le journal la Montagne quitte Ambert ?!?

  1. Ce journal connaît les mêmes affres qu’une publication de mon patelin (qui tiens du « potin du bocage »). Les journalistes ont été redéployés par secteur géographique au détriment du secteur de spécialités (justice, économie …). En cas de perte de spécialisation ce sont les compétences qui disparaissent et donc la qualité de l’information avec l’analyse qui doit aller avec … Malheureusement, l’analyse, en matière journalistique a disparu depuis trop longtemps des media nationaux … au nom de la prétendue « neutralité » qui de fait, n’existe pas. Par contre, l’argumentation et l’analyse ont totalement disparu. Et les lecteurs deviennent idiots !

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.