Galerie

Indemnités des élus : le maire communiste de Thiers augmente de 19 % son indemnité.


nowotnyVous me direz, ça ne concerne pas l’arrondissement… Quoique :

–          Claude Nowotny, le nouveau maire de Thiers est l’illustration parfaite de ces hommes d’appareil qui ont grandi dans le sillage des élus – en l’occurrence du député André CHASSAIGNE – :

o   recrutés en fonction de leur appartenance politique par les collectivités locales ou placés dans les organismes qui en dépendent : ici, en l’occurrence le Parc Naturel Régional Livradois-Forez, vrai couveuse pour les politiques locaux ; Dominique GIRON a connu le même parcours.

o   Au bout de quelques années on les retrouve suppléants du député, attaché parlementaire pour continuer à « apprendre le métier ».

o   Enfin, ils se présentent aux élections au nom du parti qui les a fait grandir et nourri sur les financements publics. Le plus souvent, ça fonctionne. Parfois ça coince car, de par leurs fonctions ils étaient inéligibles… Olivier BIANCHI, le nouveau maire de Clermont-Ferrand a connu le même parcours et on peut en citer beaucoup d’autres.

–          Elevés dans le sérail, ils ont une approche souvent étrange de la relation entre l’intérêt public et l’intérêt partisan, voire personnel.

–          C’est de cela qu’il s’agit ici : le journal La Montagne, se fait l’écho, dans son édition d’aujourd’hui de la hausse de 19 % de l’indemnité de fonction du nouveau maire de Thiers (3 915,51 €) ; le conseil municipal est souverain, et nul ne le conteste, même si l’on peut en discuter : https://ambertaucentre.org/2014/04/10/sujet-sensible-les-indemnites-des-elus/

–          Pour autant cette décision étonnante de la part d’un élu communiste s’appuie de plus sur une argumentation tout aussi étonnante : monsieur le maire ne veut pas gagner moins que le salaire qu’il va devoir abandonner au Parc Naturel Livradois-Forez pour se consacrer à sa mairie ! Cela donne une idée de la délicate attention accordée aux apparatchiks qui soutiennent les élus locaux… Cela explique également l’enthousiasme politique que manifestent certains à suivre nos brillants élus locaux pourvoyeurs de place au mérite… politique.

François Bayrou écrivait au sujet du PS : « « Certes, je n’aime pas le PS d’appareil. Le PS d’appareil est sectaire. Et Dieu sait qu’il existe, qu’il roule des mécaniques. Je le trouve effarant, dans son contentement de lui-même, dans sa certitude d’avoir raison moralement, dans un mélange de privilèges amassés et de bonne conscience étalée, certain d’être fondé à user de tous les moyens, même les pires, pour le triomphe de sa « bonne » cause.

A droite, on partage parfois le même cynisme, la même certitude que la fin justifie les moyens, mais au moins la bonne conscience en bandoulière nous est-elle épargnée.

Un tel agacement, je le ressens surtout quand ils se trouvent en groupe, en section, en meute. Individuellement, au contraire, ils sont comme nous sommes, avec le poids du passé, de la famille, du souvenir de l’origine. »

(F. BAYROU, 2012, Etat d’urgence, Plon, page 35.)

Comment mieux exprimer ce que j’ai ressenti à la lecture du journal ce matin ? J’ai en tout cas une pensée pour les militants sincères de tout bord – y compris communistes (Gérard, vas-tu évoquer cela dans le prochain Petit Ambertois ? -)

Il y a au moins un avantage à cette dérive que l’on voit s’accélérer ici et jusqu’au plus haut niveau de l’État : si nous en doutions, nous savons pourquoi nous nous engageons en politique : pour replacer l’intérêt collectif en priorité absolue, sans jeter le bébé avec l’eau du bain, comme veulent le faire le Front national et le Front de Gauche.

21 réponses à “Indemnités des élus : le maire communiste de Thiers augmente de 19 % son indemnité.

  1. et ceux d’Arlanc de 15 %….

  2. Françoise VANNSON

    Pour Thiers celà ne m’a pas étonné connaissant le personnage mais quand même j’avais envie de vomir en lisant le journal hier… et j’attendais une réaction de ta part Michel. Merci

    Pour Arlanc c’est le coup de marteau..sur ma tête!!.il paraît que le nouveau conseil est divers gauche….mais quand même Arlanc…c’est pas possible!!
    Il est vrai qu’à Arlanc avec tout ce qu’ils ont fait durant leur dernier mandat et à voir ce qu’is pensent entreprendre càd pas grand chose…ils peuvent augmenter leurs indemnités….!!!
    quelques chiffres 2012: charges de personnel 43 % du budjet –
    dette: Arlanc a dû payer 426 000€ càd 214€/habitant prèlevé sur le budjet et financé par nos impôts pour se désendetter ( mais Arlanc se désendette..!)
    Qui êtes vous « stardust »?
    je ne comprends pas pourquoi tant de personnes se cachent derriere un pseudo…soyons responsables de nos écrits et de nos actes, c’est la base de la démocratie.

  3. Je vais sans doute vous étonner, mais je suis en accord total avec ce que vous dites. Je suis littéralement atterré !
    Depuis plusieurs mois, je suis en rébellion contre un certain nombre de décisions que je n’approuve pas, prises par ce qui était jusqu’alors mon parti.
    D’ailleurs, depuis que je n’écris plus dans le Petit Ambertois, il ne s’y passe plus grand chose.
    Je me contente dorénavant de mon blog perso : http://gerard63coco.eklablog.fr/
    Gérard Paturaud

  4. Proprement scandaleux, lamentable. S’il ne voulait pas voir ses revenus diminuer il lui suffisait de rester à son poste « douillet » au Parc ou chacun a pu apprécier sa « très » grande efficacité.
    Ou moment ou la république « irréprochable » de Monsieur Hollande impose une cure d’austérité, une stabilité des revenus et retraites ce Monsieur avec la complaisance de son vrai patron (André Chassaigne) s’attribue une augmentation de 19% de son indemnité de Maire.
    Il est vrai que l’exemple est venu de haut (Conseil régional, lors de l’arrivée de la gauche au pouvoir) et parfois de très haut (Présidence de la république lors de l’arrivée de notre ancien président).
    C’est certainement de cette manière que les élus retrouveront la confiance des citoyens…

  5. Cela ne m’étonne pas dut tout. Comme le disaient mes parents nés en 1930 : les socialistes et communistes : ce sont la même chose : ils jalousent ceux qui possèdent. Leur devise :  » ce qui est à toi est à moi. Ce qui est à moi n’y touche pas. » Et dans la vie privée, en les côtoyant de très très près, je l’ai constaté. C’est vrai. J’en ai même fait les frais personnellement. Ils vous estiment tant qu’ils peuvent en retirer de l’intérêt souvent financier. Et puis un jour on vous jette comme si on ne vous avez jamais connu. Mais heureusement il y a toujours une justice et le revers de la médaille.

  6. Quelle surprise? Ils profitent du système qu’ils ont mis en place, mais ceux qui les ont élus n’étaient pas au courant de ce qu’ils allaient faire? Cela n’est pas possible?
    Les citoyens-électeurs de Thiers ont voté en connaissance de cause, sinon cela serait très grave qu’ils aient pu aller voter en ne sachant pas pour qui et pourquoi?
    En définitive ils doivent être content d’avoir mis ces élus à la tête de leur ville et ils doivent être content de leurs augmentations de salaires, sans jeu de mot.
    Allez encore un petit effort et il n’y aura plus rien à prendre dans cette ville en faillite, la déliquescence est au bout du chemin et non pas au bout du fusil.
    Belle journée heureux Thiernois et comme le dit le Président si le chômage ne baisse pas je ne me représente pas. Plein d’humour la gauche, non?

  7. un petit commentaire pour notre ami Gérard Paturaud, je crois que les hommes ( je précise sens générique) de bonnes volonté doivent s’unir en dehors de tout sectarisme, car malheureusement comme le dit si bien le président du conseil général de Haute Loire, si tous les intelligents étaient à droite et les imbéciles à gauche ou si tous les intelligents étaient à gauche et les imbéciles à droite, il y a longtemps qu’on le saurait, non?

    belle journée

  8. En ce qui concerne Arlanc , il serait bon de vérifier ses informations . Le taux d’indemnisation n’a pas changé depuis plusieurs mandats. Les 15 % évoqués sont le taux supplémentaire qu’une commune chef lieu de canton peut appliquer mais pas une augmentation décidée sur le nouveau mandat .
    Quant à mon appartenance politique ce n’est pas ni la préfecture , ni le maire de la commune voisine , ni la rumeur qui peut en décider .
    Par ailleurs , ceux qui ont des idées novatrices pour faire quelque chose dans une commune sans que ça coûte un sou peuvent toujours venir nous les exposer.

    • Bonjour Jeannot,
      Merci de ces précisions très utiles ; j’avais d’ailleurs indiqué ces réserves quant à l’appartenance politique dans un commentaire : j’avais déjà signalé cette ânerie préfectorale (https://ambertaucentre.org/2014/03/21/municipales-2014-letat-classe-politiquement-les-listes-des-communes-de-plus-de-1000-habitants/) et nous en avions parlé ensemble, et le maire voisin se garderait bien de faire des suppositions là dessus… 😉 ; localement, l’un et l’autre, ce n’est pas par rapport à cette appartenance politique que nous avançons.

    • Françoise VANNSON

      Bizarre…bizarre…..! et que penser des rumeurs…..!
      .En ce qui concerne les idées novatrices …il me semble que quelques Arlancois en ont fait part en temps voulu…mais elles avaient un coût…C’est un parti pris de ne rien faire qui coûte et à mon avis je ne pense pas que ce soit la meilleure solution.

      • D’où l’intérêt d’aller à la source car, sans nécessairement chercher à nuire, certains prennent plaisir à imaginer des choses invraisemblables : j’ai eu quelques « recadrages » sérieux à Marsac sur des affirmations surréalistes qui pouvaient porter préjudice à la commune. Manifestement à Arlanc, certains fonctionnent de la même façon. A nous de vérifier les rumeurs…
        Pour ce qui est du reste, dommage que le débat arlancois n’ait pas pris corps dans la campagne électorale des municipales.

  9. Tout à fait d’accord avec toi Michel, en ce qui concerne l’appartenance politique et nous en sommes l’un et l’autre la preuve.
    Les indemnités versées aux élus ont toujours été un sujet brûlant parce que, reconnaissons-le, certains élus considèrent l’indemnité comme un revenu et non comme une compensation ou un dédommagement. Il y a quelques années, alors que nous « phosphorions » dans mon Parti sur l’épineux sujet du statut de l’élu, j’avais proposé un système basé sur l’interdiction pour un élu, d’exercer son activité professionnelle durant son mandat, avec le versement d’ une compensation égale à son salaire dans la vie active (rien de plus) à laquelle on aurait pu ajouter des frais de déplacement et la garanti de retrouver sa place, le cas échéant, en fin de mandat. Inutile de dire qu’au congrès où j’ai fait cette proposition, j’ai obtenu un succès d’estime et quelques remarques acerbes quand j’ai quitté la tribune, de la part de mes camarades confortablement élus et vivant bien grassement de leurs « nombreuses » indemnités.
    Dans certaines communes, et paradoxalement là où l’on met le plus de moyens humains pour aider les élus (D.G.S, comptables, secrétaires, etc…), ces indemnités sont trop élevées, au regard du smic horaire perçu par la grande majorité des administrés. En 2001, alors que j’étais 1er adjoint d’une commune de 10 000 habitants, nous nous étions votés la moitié des indemnités que nous aurions dû percevoir tout simplement parce que nous étions dans une ville très durement touchée par le chômage et qui comptait 48% de de logements sociaux où se retrouvait concentrée une grande partie de la misère locale. Il était de notre devoir de montrer l’exemple et j’avais même un peu honte de percevoir cette modeste compensation d’une vie passée quelque fois jours et nuits au service de mes concitoyens. Lorsque nous l’avons voté, la presse était dans la salle bien entendu mais aucun écho n’en a été fait… Ce que je veux dire, c’est que le monde des élus n’est pas aussi pourri qu’on veut bien nous le faire croire et qu’il est plus aisé de vendre des informations scandaleuses en attirant l’attention sur la cupidité de tel un ou tel autre. Tous comme je trouve ridicule et stupide d’en faire une généralité parce que l’intéressé est communiste, ou socialiste, ou membre de l’UMP. Les gens qui font cet amalgame manquent d’esprit d’analyse, mais ça aussi ça se vend bien mieux dans un journal que le reste. J’ai connu aussi des copains élus qui se sont ruinés, qui ont perdu leur job à cause de leur mandat et dont la famille a « explosé en vol », mais de ceux-là bien entendu, on en parle pas beaucoup….

  10. C est une honte !!! mais vous Thiernois vous vous attendiez a quoi avec ces pseudo-socialistes de Merde, qui n ont de socialistes que le nom . MOUTons que vous etes continuez a beéler en attendant que votre ville glisse définitivement dans la Durolle.

    • Commentaire assez limite, pour ne pas dire plus : je pense qu’on peut dire la même chose en termes moins crus… Sinon je ne suis pas sûr que dans l’immédiat socialistes – ou pseudo – et communistes soient sur la même ligne…

  11. Je m’étonne que vous discutiez le bout de gras sur le montant des indemnités de fonctions. En effet, elles relèvent d’une grille indiciaire que doivent suivre les communes en fonction de divers critères (population, géographie, activité touristique, découpage administratif – commune, sous pref’ ou pref’ – …) .
    Tout au plus est-il possible de ventiler autrement le montant global obtenu (faire pot commun entre le 1er magistrat et ses adjoints, avec les autres, jusqu’à ceux de l’opposition).
    Par contre, il est important de rappeler que la non consommation de cette enveloppe ne permet pas le remploi des fonds dans la partie comptable consacrée à l’action publique ou aux divers services municipaux. Il ne faut pas confondre « cumul des mandats » et donc jusqu’à un certain plafonnement, cumul des indemnités, avec « dédommagement » d’un certain « bénévolat » entrainant la privation de ressources pour certains édiles. Si vous n’en est pas convaincu c’est parce que la non-représentativité de certaines professions (en l’absence de revenus salariés, ou ressources) est avérée.
    Soyons « fou », qui oserait élire une personne au chômage ou parent au foyer, dépourvue de rentrée d’argent. En l’espèce, l’indemnité aurait tout son sens, en plus de certains frais induit par le mandat …

    Pour comprendre le calcul des indemnités dues aux élus municipaux, l’exemple dans mon patelin : https://marriedelaval.wordpress.com/2014/06/01/ce-que-touche-nos-elus-municipaux/

    • Non, la grille indique un maximum mais – hormis désormais pour les petites communes où le montant est imposé – les élus sont libres de suivre ou non. http://www.collectivites-locales.gouv.fr/regime-indemnitaire ; les sommes non employées sont utilisées ailleurs dans le budget sans souci.
      Sinon entièrement d’accord sur le fait que l’indemnité devrait être imposée de la même façon pour tout le monde.
      A suivre donc, le débat est plus intéressant qu’il n’y parait.

  12. « A compter du prochain renouvellement général des conseillers municipaux au mois de mars 2014 : pour les élus municipaux, départementaux, régionaux, intercommunaux, la part écrêtée est reversée au budget de la personne publique au sein de laquelle le conseiller municipal exerce le plus récemment un mandat ou une fonction. »
    Le texte ne précise pas que la réintégration des sommes écrêtées se fait dans le budget à la discrétion de son remploi.

  13. L’écrêtement tombe immanquablement sur la tête d’un ou des élus. Les réponses sénatoriales l’expliquent et le détaillent. Cela exclurait donc un remploi au budget des services généraux par exemple. L’excellent document pdf de l’AMF n’évoque pas le sujet car il se concentre uniquement sur le statut de l’élu, ses contraintes et ses obligations. Il ne s’occupe pas de l’aspect « finances publiques » et sa tenue des comptes. Mon livre sur la comptabilité communale se « limite » à l’aspect « comptes d’entreprise » sans évoquer la gestion du personnel, ce qui est regrettable et fâcheux.

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.