Galerie

Pôle-emploi Ambert : faut-il toujours rester dans le cadre ?


pole_emploi-frPremière rencontre avec Pôle emploi pour un jeune homme ayant fini son apprentissage il y a quelques mois, et ayant travaillé depuis sans interruption : prise de rendez-vous sur Internet, dossier conséquent à remplir, pièces justificatives à apporter. Pas toujours simple.

L’entretien a été bref :

– hôtesse d’accueil : Bonjour, vous avez une pièce d’identité ?

– Le jeune homme : oui, voici mon permis de conduire.

– Hôtesse d’accueil : ce n’est pas une pièce valable, il faut une carte d’identité, un passerport… mais pas un permis de conduire.

– Le jeune homme : bon, je vais le chercher.

– Hôtesse d’accueil :  vous habitez où ? Ah , vous n’aurez pas le temps il y a un autre rendez-vous après…

– Le jeune homme : bon, alors vous pouvez me donner un autre rendez-vous ?

– Hôtesse d’accueil : non, il faut rappeler Pôle-Emploi pour prendre rendez-vous.

Rien à redire à une démarche totalement réglementaire et courtoise, restée « dans le cadre » comme me le dira l’hôtesse concernée que j’ai rencontrée personnellement par la suite.

Perturbé comme père de famille par l’échange évoqué plus haut, faisant suite à quelques remarques faites au maire de Marsac par des habitants de la commune sur la rigidité administrative de Pôle-emploi, j’ai souhaité me rendre à l’Agence d’Ambert.

Devant une certaine impatience de ma part, pour ne pas dire plus, il m’a été confirmé courtoisement que le cadre administratif était très strict, notamment pour les premières inscriptions en raison de fraudes nombreuses ; on peut le concevoir ; j’ai surtout été gêné par le sentiment partagé que tout avait été fait le mieux du monde, sans que j’ai l’impression, probablement à tort, de la moindre interrogation individuelle ou collective sur les pratiques.

C’est pourquoi je tends le blog aux responsables de Pôle-Emploi autour de 3 observations :

– En tant que proche d’un chômeur, comment peut-on accepter que le « cadre » administratif soit tel qu’il aboutisse à un tel résultat : dépité, le « jeune homme » a contacté les Jeunes Agriculteurs qui sont sortis du cadre et lui ont trouvé en emploi dans la foulée…. question : l’image de Pôle Emploi Ambert est-elle sortie grandie de cette situation ? Pas sûr…

– En tant que fonctionnaire, je comprends mieux, si besoin était, ce que l’on entend de plus en plus à notre égard, souvent injustement. Question : un fonctionnaire, ça « fonctionne » et c’est tout ?

– En tant qu’élu : si les élus locaux « fonctionnaient » de la même façon, nous passerions bien moins de temps sur le terrain et en mairie il est vrai. Question : L’un des avantages de ce territoire n’est-il pas la taille qui doit garantir une proximité et une solidarité au plus près des citoyens qui, chômeurs ou non, sont ceux à qui nous avons des comptes à rendre ?

C’est avec plaisir que les colonnes de ce blog accueilleront les observations de Pôle-Emploi Ambert et pourquoi pas, comme nous l’avons fait d’autres temps pour l’Hôpital, les engagés d’Ambert au centre auront le plaisir d’aller à la rencontre de l’équipe de Pôle-Emploi Ambert. La proposition est lancée…

En aucun cas il ne s’agit de clouer au pilori qui que ce soit, simplement, par l’échange, mieux comprendre les contraintes des uns et des autres et faire que les choses avancent dans la bonne direction.

Pour élargir : émission C Dans l’air du 13/10 : http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air

Une réponse à “Pôle-emploi Ambert : faut-il toujours rester dans le cadre ?

  1. je ne fais aucun commentaire :Le permis de conduire est-il une pièce d’identité officielle ?
    Mis à jour le 21 janvier 2014 par direction de l’information légale et administrative (premier ministre)

    Oui, le permis est bien une pièce d’identité officielle, car elle est délivrée par l’État français et peut donc permettre de justifier son identité, à condition que la photographie d’identité soit ressemblante.
    Il n’a cependant pas la même valeur que la carte nationale d’identité ou le passeport qui peuvent, eux, certifier à la fois l’identité et la nationalité de leur titulaire.
    Références
    Réponse ministérielle du 26 octobre 2010 relative à la réglementation en matière de pièces d’identité external link – Possibilité de refuser le permis de conduire comme pièce d’identité

    Si j’ai bien lu, il s’agissait de seulement de prouver l’identité et non la nationalité, donc le permis de conduire était suffisant.

    Par contre je pense qu’il y a un manque de formation au niveau de l’accueil , et uniquement à ce niveau

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s