Galerie

Téléphonie mobile (2) : la bonne longueur d’onde avec l’Agence nationale des Fréquences. Non mais Allo, quoi !


nabilaNous avons déjà évoqué sur le blog les enjeux de l’utilisation des fréquences pour la couverture de notre territoire pour la téléphonie ou bien la TNT : https://ambertaucentre.org/2014/06/09/telephonie-mobile-tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir/

Après les paroles il fallait passer aux actes : 771 personnes ont signé à Marsac-en-Livradois à la fin du mois d’août une pétition remise en mairie ; cette pétition soulignait la mauvaise qualité de réception et d’émission. On observait même ces derniers temps une dégradation. En effet la commune est éloignée de plusieurs kilomètres des antennes-relais les plus proches. la carte du site de l’Agence le montre : http://www.cartoradio.fr/cartoradio/web/#bbox/3.65923769268331/45.4444963839864/3.79027361516168/45.5127861137612/9538

Un courrier a été envoyé par la mairie au Conseil général pour solliciter son accompagnement afin d’améliorer les choses. La réponse s’est faite l’écho de celle de l’entreprise Orange : la commune n’est pas en zone blanche, donc aucune implantation d’antenne supplémentaire ne peut être envisagée. Ça a au moins le mérite d’être clair.

Dans ces conditions la commune a sollicité l’Agence Nationale des Fréquences pour obtenir des mesures précises. Les choses n’ont pas trainé : sollicité par courrier il y a 10 jours, l’Agence a accusé réception en deux jours puis envoyé un technicien d’un laboratoire agrée de Toulouse aujourd’hui même !

telephonie mobile

Le rapport devrait nous parvenir d’ici 2 semaines mais les premières conclusions sont sans appel : s’il est très rassurant de savoir que nous sommes très en dessous du niveau maximum de rayonnement des ondes autorisé, cela signifie également que le niveau de réception pour la téléphonie mobile est lui aussi très faible, voire insignifiant sur les 13 points de mesures dans et autour du bourg (là ou théoriquement la réception devrait être la moins mauvaise : on imagine ce qui se passe dans les villages… ).

Nous allons donc pouvoir retourner vers le Conseil général pour obtenir un investissement plus important de sa part sur la question : en effet, après la santé et l’éducation la téléphonie mobile et l’accès à l’Internet sont aujourd’hui des critères essentiels dans l’accueil de nouvelles populations. Les élus n’ont pas a priori à se satisfaire d’un seul avis, encore moins lorsque celui-ci relève d’un seul des opérateurs. Passons…

Ambert au centre pour sa part élargira certainement la réflexion à l’ensemble de l’arrondissement dans les semaines qui viennent ; en attendant, je dois assister à Paris à un rendu d’une première vague de mesures réalisées par l’Agence Nationale des Fréquences courant 2014 sur tout le territoire national, en tant que membre du groupe de travail de l’Association des Maires de France sur le numérique et la téléphonie. Vous disposerez donc bientôt d’informations concrètes sur cette question.

Non mais allo, quoi !…

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.