Galerie

Le discours de la méthode, non de Descartes, de M.COUPAT


Pour ceux qui voudrait en prendre connaissance il s’agit du dicours de fin de règne du conseil général et de son Président.

Je ne vais pas m’attarder longtemps car M. COUPAT précise que son parti n’acceptera jamais une baisse des subventions que ce soit pour les associations, les services publics etc

Il reconnait qu’en cette période de crise il faut faire des efforts (BIEN), mais ne pas toucher au nombre de fonctionnaires et cerise sur le gâteau, que dis-je le gâteau, le fromage mes amis, il faut toucher aux frais de fonctionnement mais là, LA MARGE EST SI TENUE…

Alors la solution apparaît, transpire, on va récupérer les 60 milliards de fraude fiscale et roule la galère.

M. COUPAT vous devriez donner la baguette magique à vos amis pour récupérer cette argent. Je partage votre envie et je ne supporte pas tous les fraudeurs, petits ou grands car payer des impôts est un droit et un devoir et ceux qui truquent, trichent, dissimulent sont inexcusables, mais  enfin comment peut-on connaître le montant de cette fraude, je dis bien fraude : évasion et fausse déclaration, car par définition elle est difficile à expertiser.

Enfin il ne faut pas oublier que beaucoup d’argent est récupéré car les fonctionnaires des services fiscaux et des douanes font un travail remarquable.

On ne peut vivre sur des chimères, car baser un raisonnement économique sur la récupération hypothétique de sommes qui le sont elles mêmes, cela signifie simplement que sur la prochaine mandature vous ne ferez rien.

L’utopie c’est bien mais pour l’instant elle s’est arrêtée dans une gare, non?

4 réponses à “Le discours de la méthode, non de Descartes, de M.COUPAT

  1. e déteste les campagnes électorales qui se font sur du dénigrement des autres candidats plutôt que sur un programme

    Au fait le travail remarquable des fonctionnaires et des services des douanes qui récupèrent l’ argent de la fraude pourra servir pour les dotations de l’état aux collectivités….et financer une partie du cout des changements de logos de conseil généraux en conseil départementaux

    . « Selon Le Canard enchaîné, « en principe, tous les conseils ainsi rebaptisés vont devoir changer de plaque d’entrée, de papier à lettre, de signalétique (…) les panneaux, les vêtements professionnels ou encore les applications informatiques ». Ainsi, « le conseil général de Savoie en a déjà profité pour changer de logo. Et celui de l’Orne vient d’annoncer son intention d’en faire autant ». Et à combien est évalué le coût de ces changements ? « François Sauvadet, président UDI du Conseil général de la Côte-d’Or, a évalué à 2 millions d’euros pour son département le coût de ce changement de nom ».
    2 millions d’euros juste pour ce changement de nom ? Potentiellement, sachant qu’il y a 96 départements en France métropolitaine, le passage du conseil général au conseil départemental pourrait donc coûter jusqu’à… 192 millions d’euros ! Était-ce bien utile ? »

    Sans parler de ce qui nous attend avec les nouvelles régions…

    Pour ma part j’ai envie d’être utopique en rêvant que tout ce branle bas ne nous amèneras pas à une situation pire que celle que j’imagine…

    Petits ou gros bras je souhaite bien du courage à ceux qui seront élus…

    • Merci à Michelle Laurent de l’intérêt qu’elle porte à ce site. C’est toujours un engagement de se présenter devant les électeurs et cela mérite le respect. Pour ce qui concerne plus particulièrement la campagne des cantonales notre blog est sur http://ambert2015.net ; ici, on est sur le site de l’association « Ambert au centre » qui se veut un espace de réflexion plus général sur l’implication dans la vie politique sur l’arrondissement d’Ambert.

  2. Je n’ai rien d’autre à ajouter et je laisse la réponse à dautres, sauf que je ne sais pas quel est l’appartenance politique de la personne qui me répond?
    Je laisse à la section locale du PS la réponse :

    Pourquoi il n’y aura pas de candidats socialistes sur Ambert aux départementales…
    Publié le 23 février 2015
    Departemental Circus

    Une fois n’est pas coutume : il n’y aura pas de candidats PS sur le canton d’Ambert lors des prochaines élections départementales. Nos électeurs qui représentent entre 20 et 25% des votants devront donc être très vigilants car certains candidats vont entretenir la confusion pour les courtiser…

    Cette décision, nous l’avons prise et je l’assume pleinement en tant que secrétaire de cette section.

    J’ai souvent cru en l’union de la gauche, beaucoup plus qu’en sa « diversité » si vous voyez ce que je veux dire, surtout lorsqu’elle était sincère et qu’elle représentait l’espoir, lorsque chacun « jouait le jeu » dans le respect de ses propres convictions. Cette union de la gauche-là, c’est celle qui a permis de grandes victoires, de grandes avancées pour notre pays. La logique « mathématique » aurait voulu que nous fassions l’union de la gauche sur ce nouveau canton, avec de vrais partenaires qui ne renient pas leur appartenance et qui ne mettent pas leur drapeau dans la poche lorsque le vent ne souffle pas dans le bon sens…. Un seul et unique parti ne réussira jamais à gagner une élection à Ambert. Le Modem l’a bien compris puisqu’il s’ouvre maintenant jusqu’à la droite dure (UMP) et qu’il aurait même raflé au passage les « Divers Droite » si la bourgeoisie ambertoise ne lui avait pas fauché l’herbe sous les pieds…Ceux qui divisent la gauche, parce qu’ils ont déjà gagné avec (ou grâce) à nous, s’imaginent qu’ils peuvent y arriver tout seuls…la leçon des municipales qui a permis à une liste de droite (qui prétendait à l’époque avancer « sans pilotage politique ») de se faire élire par défaut n’a pas suffi… plus dure sera la chute !

    Alors dans ce contexte, aggravé par la présence de candidats d’extrême droite, nous n’avons pas voulu prendre le risque, au final, de faire encore élire des candidats « par défaut ».

    Cinq « quatuors » dont un d’extrême droite, se présentent à nos suffrages : l’un mené par une candidate qui ne voulait pas faire de politique et qui avoue finalement son positionnement à droite, le second qui s’affiche républicain (c’est peut-être revenu à la mode, mais nous nous l’avions mis sur le bandeau de notre blog depuis longtemps déjà…) et qui ratisse du centre à la droite la plus dure comme l’UMP, (on ne discute pas les ordres qui viennent d’en haut), le 3ème se dit Divers Gauche même s’il « pactise » au passage avec une candidate de droite notoirement connue, quelle misère !….enfin un 4ème quatuor Front de Gauche qui a le mérite d’être au moins bien identifié, mené par un Conseiller sortant qui livre peut-être une campagne de trop et qui devra rendre des comptes sur sa mandature et surtout convaincre de sa pugnacité et de son efficacité…Je ne parle pas du 5ème quatuor, ce serait lui faire trop d’honneur.

    Contrairement à ce qui se passe dans d’autres formations politiques, en ce qui nous concerne, ce n’est pas à Clermont que les décisions se prennent (à bon entendeur salut !). Méfions-nous des déclarations faites dans la presse, les socialistes ambertois sont suffisamment majeurs pour prendre et assumer leurs décisions, surtout lorsqu’il s’agit de faire des alliances ou d’accorder des soutiens.

  3. Objectivement mon appartenance politique ne vous regarde pas mais si vous voulez savoir j’ai comme beaucoup des troubles du comportement politique et si je m’exprime régulièrement mon bulletin est différent en fonction du type d’élection, des enjeux locaux, et surtout des enjeux démocratiques…par contre la politique qui est par définition la gestion de la cité m’intéresse …et si nécessaire à travers les associations je travaille avec celles ceux qui sortent des urnes quelque soit leur étiquette;
    Tout delà pour vous dire qu’il faut arrêter de vous tirer dans les pattes cela n’apporte rien et si certains élus étaient des gosses, on leur botterez les fesses….C’est aussi pour cela que de nombreux citoyens vont s’abstenir ou se tourner vers un vote qu’aucun des candidats qui ont eus mes suffrages ne souhaitent….Pire que les programmes des uns et des autres( les nuances sont souvent entre les lignes noyées dans une langue de bois que nous envierait feu les dignitaires russes) la guerre des chefs est destructive de la démocratie
    j’espère que mon  » coming out » politique satisfait votre curiosité

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.