Galerie

Réfugiés syriens : le Ministre de l’intérieur écrit aux maires.


Lettre ministre de l'intérieur aux maires - 6_1045_26Lettre ministre de l'intérieur aux maires - 6_1045_26 (2)

9 réponses à “Réfugiés syriens : le Ministre de l’intérieur écrit aux maires.

  1. Pfff, qui a voulu éliminer les soi-disant dictateurs? Que ceux qui en ont la responsabilité assure cette gabejie…

  2. Désolé : lire « assument » au lieu de « assure

  3. Il y a de nombreuses années, lorsque j’étais au lycée, en étudiant la seconde guerre mondiale, je me rappelle avoir posé cette question à mon prof d’histoire : Comment certains pays, certain s hommes, ont-ils pu rester neutre devant un tel déferlement de souffrance?

    Aujourd’hui la question m’est posée, nous est posée, comment peut-on rester insensible à un tel déferlement de souffrance?

    Pourrons nous dire : nous ne savions pas?
    Pourrons nous dire : Ce n’etait pas notre faute?
    Pourrons nous dire que nous sommes chrétiens, que nous sommes des altruistes, des humanistes, en un mot des êtres humains?

    Pourrons nous croire encore à notre humanité?

    Il y a peut-être des moments dans la vie où l’on peut se sublimer où l’on peut vaincre notre égoïsme et retourner vers les fondamentaux de la vie, peut-être que c’est l’un de ces instants et peut-être que nous n’avons pas le droit de manquer ce rendez-vous avec l’histoire, avec notre histoire!

  4. A Monsieur Duparc Philippe,
    Personnellement, je ne l’ai pas appris dans les livres d’histoire ; mais je l’ai appris de mes propres parents ; mais peut-être suis-je plus âgé que vous.
    Pendant la seconde guerre mondiale, mes parents étant Normands et Picards ont tout perdu pendant les bombardements. Ils n’ont pas quitté leur pays mais sont entrés dans la Résistance. Oh, ils n’étaient pas des Jean Moulin ; mais des gens de l’ombre sur lesquels s’appuyait le Général (entre autres). Ils ont pris les armes et ont défendu leur pays, notre pays contre le joug allemand. Moi, c’est cela que j’appelle les rendez-vous avec NOTRE histoire! Ce n’est pas d’aller foutre la m… dans un pays et de récupérer ensuite les pots cassés. Désolé pour cette dernière phrase qui peut vous paraître vulgaire.

  5. Oups, j’ai validé trop vite. J’ai oublié d’écrire cela :
    Un enfant meurt noyé , oui c’est vraiment triste : toute la planète est en émoi ; mais prouve son inaptitude .
    Mais depuis plus de trois ans les enfants Chrétiens d’Orient, Yézidies et Kurdes sont massacrés : là, aucune voix s’élève .
    Donc, il serait temps d’arrêter d’avoir l’émotion sélective surtout chez les gauchistes. A bon entendeur…

  6. Et pour terminer, désolé d’être long, regardez cette vidéo, jusqu’à la fin. Elle vous en apprendra…peut-être(si vous n’avez pas un bandeau sur les yeux) sur la manipulation médiatico-politique dont nous faisons l’objet.

  7. Je suis admiratif des gens qui ont des certitudes, qui vont en plus chercher les preuves de ces certitudes dans les actions de leurs géniteurs. Je ne parle pas de religion, je parle de souffrance, je parle d’êtres humains et uniquement d’êtres humains, tout le reste n’est que roupie de sansonnet et verbiage

  8. Nos géniteurs, Monsieur, ont fait NOTRE histoire! Peut-être que les vôtres ne l’ont pas fait, je n’en sais rien.
    Quant à la religion, je n’en ai pas parlé. La vidéo que j’ai mise en lien concerne, certes, une religieuse ; mais si vous l’avez visionnée, vous avez pu constater qu’elle parle aussi de souffrance des êtres humains, pas de ceux qui immigrent et qui refusent même les aliments qu’on leur donnent ; mais de ceux qui sont sur place.

  9. Quant à la roupie de sansonnet et surtout verbiage, c’est le propre de nos politiques, dont il me semble vous faites partie!

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s