Galerie

Pour l’instant le SMUR est toujours là


Ce soir une centaine de personnes qui devait se réunir au lycée Blaise Pascal, a fini par se retrouver  au niveau de la folie sur l’esplanade, en plein air face au cinéma, pour des raisons qui semblent encore obscure.

P1080564 (2)

Donc cette réunion à l’initiative de la CGT, du CDDSP et de DEHBA,  avait pour but  l’avenir du SMUR et des urgences à Ambert était animée par Michel ANTONY et le docteur didier STORME. Tout cela en présence de M. le député CHASSAIGNE et nos deux délégués départementaux Valérie PRUNIER et Michel SAUVADE, ainsi que d’un représentant de la Mairie d’Ambert, Mme la mairesse étant retenue par ses hautes fonctions.

P1080574 (2)Après un rappel des combats menés par M. ANTONY à travers les territoires de notre pays pour empêcher des fermetures de services public, une intervention du docteur didier STORME, rappelant que dans l’immédiat le SMUR n’était pas menacé et qu’ un recalibrage venait de se terminer au niveau des sommes versées par l’ARS sur laP1080602 (2) région Rhône-Alpes et que ce recalibrage allait commencer pour la région Auvergne et que du fait que le SMUR d’Ambert se trouvait en dessous des normes pour les sommes perçues, ce recalibrage nous serait favorable.

Je passe sur l’intervention du député, qui comme à son habitude nous a expliqué que les élus ne pouvait pas faire grand chose car si son groupe votait toujours contre ces lois qui détruisaient le service public, c’était toujours les autres qui gagnaient car plus nombreux:

P1080656 (2)

Lorsque la droite est  au pouvoir, on y peut rien et quand la gauche est au pouvoir on peut pas grand chose. Il faudrait peut-être cesser d’être dans l’opposition alors…

En fin de réunion une dame lui a dit, mais alors depuis tout ce temps rien ne change et onP1080793 (2) ne peut rien faire c’est désespérant?

Et si on voyait les choses par l’autre bout de la lorgnette, et si on essayait d’ouvrir le territoire, et si on se battait pour créer de l’emploi, et  si on expliquait à la population qu’il faut utiliser les services existants et  si on arrêtait de mettre la charrue avant les bœufs alors peut-être que l’on serait un peu plus écouté.

Et si le relais que nous avons sur la 5e circonscription appartenait à un groupe majoritaire et qu’en fin il ne fasse pas que parler mais qu’il soit écouté, alors peut-être que nous pourrions commencer à voir l’avenir sous un autre angle plus optimiste.

 

4 réponses à “Pour l’instant le SMUR est toujours là

  1. Bonjour,

    Je préfère quelqu’un qui reste dans l’opposition et qui reste à peu prêt droit dans ces propos et propositions que quelqu’un qui tourne au grès du vent.
    Depuis juin 2012 nous avons put constaté que le gouvernement PS n’est pas de gauche, donc encore un adversaire.
    Il est vrai que le PCF/Front de Gauche ne représente qu’un petit opposant, mais il ne s’est pas senti obligé de mutualisé avec un « grand » parti de droite (voir par moment plus extrême que d’autre!) pour croire qu’il va pouvoir être écouté.
    Il est vrai que par moment, il faut retourner les propos de Mr le député sur lui même et qu’il faut de temps en temps « lui botter le cul », mais je ne l’ai pas encore vu ni soutenir ni voter des textes de loi qu’il devait lui même combattre pour tenir son territoire.
    Ceux qui n’est pas le cas de tous les élus du bassin d’Ambert et de certaine personne qui vont ce présenter pour son remplacement.

    Antony

  2. Bonjour,
    Il y a en démocratie un principe de base c’est que l’on ne peut pas avoir raison tout seul et qu’il faut faire des alliance pour pouvoir avancer. Je dis simplement que rester sur une posture d’opposition, bloque le processus d’évolution. La société ne peut évoluer que par le compromis et non la compromission.Si je peux comprend ta position, je pense qu’elle ne peut pas nous permettre d’améliorer la situation du territoire.
    Je ne crois pas qu’être buté sur des principes soit la panacée.Je, nous t’en avons donné un exemple en venant aux réunions pour la SNCF et le SMUR et en défendant la position du maintien de ces services. Si je considère que certaines situations doivent être révisées, doivent être améliorées, il y a une chose pour laquelle je ne conçois pas d’alternative, c’est que les décisions soient prises sans concertation et dans le flou le plus total.

    Quant à l’expression bottez le cul des élus, elle me semble peu appropriée et surtout faire le lit des extrêmes. Personnellement je préfère m’expliquer à l’usage de la force.
    Amicalement

  3. Réunion certes utile pour mettre la population au courant mais qui ne servira à rien puisqu’il n’y a plus de médecin qui veulent venir à ambert. Mais là il faudrait en connaître la cause réelle ! !!! Mais ça personne n’en parlera jamais car ça touche de trop près le fonctionnement de l’hôpital et des urgences

  4. Essayer encore et encore sans jamais désespérer et si je tombe je me relève et je continue à avancer, sinon plus rien n’a d’importance, je me met au pied de mon arbre, j’allume un tarpé et j’attend que tout passe…

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s