Galerie

Sacré Brice Hortefeux : il ne changera jamais… nous non plus.


nonC’est vrai qu’on s’est habitué à l’autoritarisme, à l’aveuglement et à l’entêtement du patron des Républicains dans le Puy de Dôme. On pourrait presque même dire qu’il fait partie du paysage, un peu comme les volcans, Jean-Yves Gouttebel ou la place de Jaude… On s’y attacherait presque, avec nostalgie, comme les photos sur la cheminée de la mémé.

Tout fier de la confirmation de l’investiture des candidats sarkozystes aux élections législatives – tu parles d’un succès et d’une surprise !… – il a cette formule lapidaire : « les investitures avant les primaires sont confirmées après les primaires » (La Montagne, 15 janvier 2017, page 5) telles que nous les avions présentées : https://ambertaucentre.org/2016/10/23/brice-hortefeux-presente-les-candidats-de-nicolas-sarkozy-aux-elections-legislatives-cest-myriam-fougere-pour-la-5eme-circonscription-euh-enfin-peut-etre/

Sauf que, suite à la primaire justement, l’ordre du podium a changé, y compris dans le Puy de Dôme chez les Républicains : en finale François Fillon et Alain Juppé et, battu en demi-finale, sèchement, Nicolas Sarkozy. Nous avons été admiratifs de la capacité des sarkozystes à tenter de retomber sur leurs pieds. La souplesse est souvent une qualité en politique. Cependant, la Roche tarpéienne est proche du capitole, même si Brice Hortefeux se donne l’illusion de ne pas y croire. Accordons lui sans hésiter l’intelligence d’en être conscient mais de devoir donner encore un peu l’illusion de la grandeur (« Encore une minute, monsieur le bourreau… »).

Et pourtant, par les temps qui courrent, la campagne de trop est le défaut de nombre de politiques : nous en avons eu l’illustration hier lors de l’installation de la communauté de communes Ambert Livradois-Forez. Et ceux qui s’y voyaient n’y sont pas toujours. Certains ce sont même de fait vu signifier leur mise à la retraite.

Et oui, on est comme ça ici, on a fini le temps où nous nous laissions dicter nos choix par tel ou tel. André Chassaigne est en train d’en faire l’expérience, ce n’est pas pour céder à la danse du ventre ou aux mouvements de menton d’un responsable de fédération, quelle qu’il soit.

Donc Brice, avant les primaires, pour nous tous, de la Droite et du Centre dans la 5ème circonscription, la candidate c’est Florence Dinouard, et après les primaires, la candidate c’est Florence Dinouard : https://la5emeaucentre.org/ ; C’est d’ailleurs la seule qui fait campagne depuis 6 mois sur le terrain pour le centre et la droite : impossible de trouver un élu ou un militant qui affirme publiquement autre chose (les commentaires de ce blog leurs sont ouverts pour faire leur « coming out »). Ceci conduit d’ailleurs Thierry Deglon à se renseigner partout pour savoir s’il doit s’engager comme suppléant de la candidature républicaine… Il a raison Thierry, il connaît le secteur, lui.

Et sinon Brice, il y a une vie au delà de la 5ème circonscription, pour nous aussi : pour les sénatoriales, tenté d’y aller ? Moi je suis persuadé que non. Trop risqué…

Michel SAUVADE

Président de l’association Ambert au centre /Vice-président du MoDem63, conseiller national

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s