Galerie

Plateforme France mobile : une dynamique se met en place, nous sommes partie prenante.


p1150518-2Comme évoqué dans un précédent article la plateforme France mobile a vocation à recevoir les remontées des élus quant aux difficultés rencontrées dans la couverture de téléphonie mobile.(https://ambertaucentre.org/2017/01/21/telephonie-mobile-la-plateforme-france-mobile-est-operationnelle-aux-maires-de-sen-saisir/)

Ce matin a eu lieu la seconde réunion du comité de concertation national « France mobile ».

Autour du Préfet Mirabaud et des services de l’Etat (Direction générale des entreprises, Agence du numérique, Autorité de régulation, Commissariat général à l’investissement se trouvent la Fédération française des télécommunications et les représentants des opérateurs, les collectivités (ARF, AVICCA, ADF, AMF – que je représente – , AMRF, ANEM et FNCCR).

Un point d’actualité a été fait sur les programmes en cours « centre-bourgs » et « 1300 sites » (rien de nouveau pour Prabouré…). Les difficultés rencontrées dans les mesures contradictoires soulignent l’inadaptation du protocole de mesure dont nous demandons la remise à plat dans les meilleurs délais pour répondre aux usages actuels de la téléphonie mobile.

Mouvement dans la salle lorsque les opérateurs ont expliqué que n’étaient concerné qu’1 % de la population française…. Ils ont du mal compter et ne pas voir qu’ils sont groupés, ces 1 %, sans compter ceux qui nous rendent visite et qui ne comprennent pas… Sans parler de la surface qu’occupe ces 1 %…

Pour les premières remontées sur la plateforme France mobile, on est passé de 480 retours  vendredi à plus de 600 aujourd’hui La région AURA arrive en seconde position ! Je sais que Doranges à fait une remontée, si d’autres communes l’ont fait localement, je suis preneur de l’information. Il est possible de joindre à ces signalements des documents pour étayer la demande (mesures, pétitions, réponses d’opérateur…) ; Le comité attend les semaines à venir pour évaluer l’efficacité du dispositif dans le traitement de ces demandes. Il faudra être vigilant au niveau régional.

La question du financement a été abordée : pas aujourd’hui de financement propre comme pour le plan très haut débit, mais plusieurs solutions pour subventionner l’installation des pylônes par les collectivités. A voir également.

La prochaine réunion du comité aura lieu le 18 mai, puis le 28 septembre.

p1150525-2

Donc, à retenir pour notre secteur :

  • Suivi du site de Prabouré.
  • Suivi des remontées sur la plateforme France mobile au niveau régional puis national.
  • Mobilisation de toutes et tous pour traquer les « vides de téléphonie mobile » : il y a du travail…

Je ne doute pas que l’ensemble des collectivités concernées saura travailler de concert dans l’intérêt général. Une réunion est d’ailleurs programmée au Département pour le début du mois de février à l’instigation de Dominique Giron pour balayer tout le champ du numérique, y compris la téléphonie. Nous en reparlerons donc ici.

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s