Galerie

Elections sénatoriales : Jean-Marc BOYER intègre Valérie PRUNIER dans sa liste de candidats.


Valérie PRUNIER / Claire RICHARD, Michel SAUVADE / Daniel BARRIER, vos conseillers départementaux pour vivre et travailler ici

AMBERT - Valérie PRUNIERIl n’aura pas fallu très longtemps au président du groupe de l’Union des Républicains 63 du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Jean-Marc BOYER, pour mesurer l’efficacité de Valérie PRUNIER au sein du groupe. Cela se traduit par son intégration en tant que remplaçante dans l’équipe de candidats qu’il a construite ces derniers mois.

Outre la reconnaissance publique des qualités de la conseillère départementale « Les Républicains » du canton d’Ambert ceci traduit, pour la première fois un signal positif à destination de « l’équipe du canton » que nous animons. L’action conduite depuis deux ans paie : notre voix a toutes les chances, par l’intermédiaire de Valérie et de Jean-Marc d’être relayée jusqu’au Sénat, au même titre que Florence DINOUARD portera cette même voix à l’Assemblée nationale.

Signe également d’un renouvellement qui s’amorce : derrière les 3 candidats titulaires, Jean-Marc BOYER, Marie-Thérèse SIKORA et Brice HORTEFEUX, Valérie PRUNIER et Jean-Paul CUSIN font figure de « petits nouveaux », qui plus…

View original post 169 mots de plus

3 réponses à “Elections sénatoriales : Jean-Marc BOYER intègre Valérie PRUNIER dans sa liste de candidats.

  1. La démocratie ne peut vivre que grâce à des partis structurés mais de tous les cotés nous avons assisté à leurs scléroses. Le renouveau est une nécessité pour tous. Ceux qui n’ont pas compris cela, ceux qui pensent que cela peut continuer comme avant, ceux qui pensent pouvoir se cacher derrière des nouvelles pouces, ceux qui pensent pouvoir être élus une fois de plus sans affronter directement l’électeur font une erreur de plus. Valérie doit prendre toute sa place, elle le mérite largement, et être le premier maillon avec jean-marc Boyer pour dire au revoir à ceux qui n’ont pas encore compris que les français, les auvergnats ne veulent plus d’eux!
    Continues Valérie on t’aime.

  2. mais alors elle soutient qui aux legislatives?

    • Curieuse question. Impossible évidemment pour moi de répondre à la place de Valérie, mais sous entendriez-vous un quelconque chantage à la place pour relier ainsi législatives et sénatoriales ? J’ai trop de respect pour Jean-Marc Boyer pour lui prêter ce type de manœuvre des plus médiocres. En ce qui me concerne, comme je l’ai écrit mon soutien lui est acquis.

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s