Galerie

Présidentielles 1er tour : le vote Macron dans l’arrondissement d’Ambert, écart par rapport à celui du département du Puy de Dôme.


Si Emmanuel Macron arrive en tête dans de nombreuses communes, force est de constater que son pourcentage est en dessous de la moyenne départementale sur l’ensemble du canton. Il faudra à une autre échelle s’intéresser à l’électorat Macron, vraisemblablement plus urbain, à en croire cette carte.

rapport Macron.jpg

Ecart de pourcentage du vote Macron par rapport à la moyenne départementale du Puy de Dôme (source des données  Ministère de l’Intérieur, cartographie : Michel Sauvade/Géoclip)

 

4 réponses à “Présidentielles 1er tour : le vote Macron dans l’arrondissement d’Ambert, écart par rapport à celui du département du Puy de Dôme.

  1. N’oublions pas nonplus que ce résultat traduit également, comme au niveau national et même un peu plus, par un effondrement total des partis traditionnels de la droite associée à une partie du centre et de la gauche dont les magouilles et arrangements clermontois produisent l’élection du même par tacite reconduction. Cette tendance sera très intéressante à suivre lors des élections législatives sur notre 5ème circonscription, où le candidat « En Marche », très vraisemblablement issu de la société civile devrait engranger un certain nombre de points de droite et de gauche, et mettre sérieusement en difficulté notre baron local sortant, qui se lance « sereinement » et avec beaucoup trop de suffisance dans un 4ème mandat… peut-être le mandat de trop ?

    • Absolument, la législative sera plus riche d’enseignement en effet, avec beaucoup d’incertitudes notamment autour du vote FN à ne pas sous-estimer dans cette affaire.

      Par contre Jean-Marie, j’ai toujours autant de mal avec la « société civile », tu le sais : Nous en faisons tous partie. Mais bon, c’est vrai que ça colle avec la volonté de renouvellement exprimé.

      Cela devrait aussi jouer en faveur de Florence Dinouard face à une maire d’Ambert qui commence à cumuler grave et dont le parcours en zigzag interroge désormais beaucoup de monde… l’argument consistant à dire qu’il faut être dans la majorité pour être utile en faisant sourire plus d’un(e). J’dis ça, j’dis rien…

  2. Je vois ce que tu veux dire et je n’ai aucune crainte par rapport à des « arrangements » qui seraient le fruit de ralliements de dernière minute. La règle est claire et elle nous a encore été récemment rappelée par Emmanuel Macron, au risque de faire mentir tous ceux qui pensaient qu’il « magouillerait » comme les autres. Son programme est sur la table, ceux qui y adhèrent et veulent le porter (j’en fais partie) sont les bienvenus. Il n’y a rien en échange et le renouvellement politique passe difficilement autrement que par la « société civile » ou ce qu’on a l’habitude de définir comme telle. Pour le reste, les codes ont changé et ça énerve certains (politique, média, etc…) les habitudes et les repères changent, il faudra bien s’y faire, on est en plein dans la politique autrement…

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s