Galerie

Législatives 2.0 à Ambert : les trolls entrent en campagne.


trollTroll : En argot Internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s’agir d’un message (par exemple sur un forum), d’un débat conflictuel dans son ensemble ou de la personne qui en est à l’origine. Ainsi, « troller », c’est créer artificiellement une controverse qui focalise l’attention aux dépens des échanges et de l’équilibre habituel de la communauté. (Wikipédia)

Le premier contact avec les trolls pour nous date de 2011, dans le cadre de la campagne des élections départementales, sur http://ambert2015.net

à l’époque LEDEVOILEUR se donnait à fond :  » M. Sauvade, si vous ne comprenez pas ma question c’est inquiétant pour l’avenir… Alors je la repose : Avec vos multiples mandats en cours, plus cette campagne, assurez vous comme il se doit l’exercice de votre métier ? Rappelons que vous préparez de futurs bacheliers donc des jeunes ! » ou bien « Ainsi d’un discours de centre, passant ensuite par la droite, revenant parfois à gauche, on arrive maintenant à un discours ressemblant à celui de Marine… INTERESSANT« 

Idem pour « Ventre jaune » : « Vous êtes le seul Maire/Candidat Monsieur Sauvade je comprends donc que vous êtes l’homme providentiel !!! Vous riquez de tomber de haut, faites attention !  Claire MAGAUD vous fait-elle aussi peur que ça pour que vous la citiez constement ?  C’est vrai, avec son remplaçant, Monsieur Chevaleyre, elle fait une trés bonne campagne de terrain. Dommage que vous et votre remplaçante Madame Bafoil, vous n’ayez pas était le temps de midi ce dimanche à la tripe de l’amicale laïque marsacoise ! Madame Magaud, elle y était ! Votre histoire de parrain est un peu légère et un peu de mauvais goût ! Je vois aussi que vous aimez beaucoup Marianne et le Bleu Blanc Rouge… n’en faites pas trop quand même ! »

Désormais, sur le blog Ambert au centre et sur le blog « La 5ème au centre » nous avons notre troll à nous : il s’appelle Laurent ou parfois « Militant de droite ». Il est toujours resté dans un rôle polémique sans franchir la limite qui fait que ses commentaires ne puissent être publiés, et c’est très bien ainsi : critiquer les autres exigent d’accepter soi-même la critique :

« Vous direz à michel Sauvade que le jeudi la rue du château est piétonne et qu’il est tous les jours interdit de descendre cette rue en véhicule motorisé. Il se croit au dessus des lois ? Ça promet si vous êtes élu et qu’il vous conseille ! »

« Ca arrive sur le territoire depuis quelques années, ça parade et ca découvre les problématique… on ne vous a pas attendu pour se préoccuper des jeunes Mme Dinouard !! »

« Sauvade, Duparc, Prunier,… l’équipe qui empêche la droite de gagner en territoire ambertois ? »

Bon, on a bien une idée de pour qui il roule, mais peu importe :

« Les militants de la droite, à l’exception de Monnerie et Besseyre (bien connu pour retourner sa veste), soutiennent Myriam Fougere et nombreux sont ses soutients au centre (UDI/Modem) à commencer par son binôme qui est centriste: Th Deglon. »

« Sauvade le menteur. La droite a comme candidate Myriam Fougere. L’UDI c’est le centre et le modem la gauche« 

« Grâce à Duparc la droite à peu de chance d’aller au 2eme tour ! Les 5% de Duparc manqueront à Fougere pour se qualifier au 2eme tour.. et vous viendrez encore nous faire la morale… »affiche

Signe de maturité politique pour les uns, déchéance pour les autres, c’est aujourd’hui un passage incontournable de la politique 2.0, et je dois dire que moi-même… par moment…

Dans tous les cas c’est toujours mieux que de faire le paparazzi ou de taguer les affiches des concurrents – déjà en 2015 – , même si on peut regretter que l’anonymat demeure.

Par contre, cela doit être un point d’entrée dans le débat et doit permettre ensuite une discussion plus pacifiée. Alors ce n’est qu’un début… poursuivons le débat !

3 réponses à “Législatives 2.0 à Ambert : les trolls entrent en campagne.

  1. Passons notre chemin…. ce débat là est inutile, improductif et stupide
    laissons de côté les trolls.
    Venons en au fond…
    Nous avons « enfin » un vrai président, nous lui donnerons une majorité, pour une politique « cohérente » et « partagée », droite et gauche réunies.
    Ce qu’il faut éviter c’est la droite et la gauche extrêmes, c’est à dire les représentants tant de Mr Mélenchon, de Mme Le Pen que de Mr Wauquiez.

  2. Entièrement d’accord avec Jean Aulagnier Michel, ça c’était hier, aujourd’hui, on est dans une toute autre dimension, celle du respect mutuel, celle des engagements, celle de la moralisation de la vie politique, celle des gens qui n’hésitent pas à mettre entre parenthèse leur vie professionnelle pour se mettre à la disposition de leurs concitoyens au lieu de collectionner des mandats « lucratifs », celle de la grandeur de la France, à l’exemple de notre nouveau Président de la République qui, malgré son jeune âge, nous montre le chemin à suivre. C’est pour cela qu’il faut lui donner demain, les moyens d’agir et de faire gagner notre pays. On n’est plus dans l’ancien système Michel, et il est encore temps de « changer de version », bientôt les anciens logiciels seront totalement hors d’usage…

    • Vous avez évidemment raison dans votre appréciation de la pratique que je mets en lumière ici. Je fais simplement un constat qui n’est pas propre à ici mais qui a affecté les précédentes campagnes (Ali Juppé et autres…).
      Pour le reste, mais vous le savez déjà, je ne le sens pas, j’en suis vraiment désolé, et ce qui est en train de se passer sur les investitures ne me rassure pas : que penser de la 3ème et de la 4ème du Puy de Dôme ?

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s