Galerie

Jean AULAGNIER poétise Myriam FOUGERE… ce n’est décidément pas une élection comme les autres…


Jean AULAGNIER se lâche et prend la plume :

Pour sourire
Après le Grand Dédé…

La Petite Mymie …. !

Mymie, toutes les collectivités elle les voulait
La Mairie, elle l’a eu, bien joué
Le Département, elle l’a manqué, désolé
La région, la voilà conseiller
Et maintenant l’Assemblée, député ?
On en est bouche bée, de tant de volonté
Elle qui devait, à la seule Mairie, se consacrer
La mairie n’aura servi que de marche pieds
Elle qui avait, promis juré, a un seul parti adhérer
Apolitique claironnée, au sein des républicains la voilà encartée
Par Hortefeux, invitée à se présenter,
Aux républicains, comment résister ?
Quelle fierté d’accepter,
Pour les ambertois, ce serait tout intérêt
Oui, mais demain pour quelle majorité ?
Les républicains « une minorité »
A la république en Marche les nombreux députés
Notre Mymie, alors dépitée,
Attendra encore avant d’être député
Dans trois ans, à la Mairie, il faudra se représenter… !
Pour n’avoir pas trop bien géré, elle pourrait être sanctionnée.

Une réponse à “Jean AULAGNIER poétise Myriam FOUGERE… ce n’est décidément pas une élection comme les autres…

  1. D’accord pour mettre un peu d’humour dans cette campagne, même si « souvent on dit en badinant des choses très sérieuses » (Montesquieu)

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s