Galerie

Ambert, guichet SNCF de la gare : la médiocrité mal assumée de la Région et de la mairie.


Les conseillers départementaux communiquent : dur de faire avaler des couleuvres en Livradois-Forez…

Valérie PRUNIER / Claire RICHARD, Michel SAUVADE / Daniel BARRIER, vos conseillers départementaux pour vivre et travailler ici

Difficile de capituler en rase campagne en essayant de faire croire qu’on l’a emporté… C’est pourtant l’opération qui est en cours pour le guichet SNCF de la gare d’Ambert ; c’est le signe évident de la médiocrité qui préside depuis quelques mois à la gestion de ce dossier par la Région et la mairie d’Ambert. https://ambertaucentre.org/2017/10/10/guichet-de-la-gare-sncf-la-mairie-dambert-demeure-t-elle-le-boulet-de-larrondissement/

Il faut reconnaître que le résultat est particulièrement impressionnant : la réunion d’hier organisée par la mairie entre la Vice-présidente de la Région, la SNCF, des élus, le collectif de défense et l’association AGRIVAP pour « trouver des solutions » était en fait, comme nous l’imaginions, la simple présentation de ce qui est décidé depuis longtemps entre la mairie, la région et l’opérateur ferroviaire, avec, dans le rôle du complice de dernière minute l’association AGRIVAP.

Il s’agit de fermer le guichet au 31 décembre 2017, et de s’appuyer sur 4 « points de contact » dans Ambert : 2…

View original post 561 mots de plus

4 réponses à “Ambert, guichet SNCF de la gare : la médiocrité mal assumée de la Région et de la mairie.

  1. En conclusion, quelles sont les propositions de la SNCF ? A la lecture du commentaire qui en est fait, on ne sait ce qui tente de se mettre en place.
    Merci de préciser.

  2. LE COURAGE EN POLITIQUE

    Il y a une technique bien connue de ceux qui ont les moyens de l’attente, cela s’appelle de pourrissement. Bien connue de nos généraux qu’ils soient militaires ou autres.
    Ici le contrat avait été signé dès le départ, Jean-Marie l’avait souligné en son temps, mais ce pourrissement est facilité lorsqu’à l’intérieur du camp des opposants certains jouent contre leur camp et là nous avons vu un exemple extraordinaire de courage politique :
    On ne pourrait rien reprocher à la mairie et à la région si dès le départ ils avaient annoncé clairement leur position. Il aurait été admissible que la mairie estime qu’elle ne voulait plus la SNCF à Ambert, il aurait été admissible que la région affirme son opposition à ce projet! Mais non rien de tout cela au contraire.
    Alors vous les courageux, vous qui vous êtes immiscé dans une réunion en faisant croire que vous étiez avec ceux qui se battaient je n’ai qu’un mot qui me vient à l’esprit : Honte à vous!
    Un dernier mot, certains sont catastrophés devant la fuite des électeurs. Devant de tels comportements, Vous comprendrez alors pourquoi il y a de moins en moins de votants : La confiance ne sert qu’une fois et certains d’entre vous passent leur temps à tromper la population.
    Un peu de courage, que diable, et un peu moins de sourire et un peu moins de pas de danse.

  3. Pour abonder dans le sens du commentaire précédent, j’ai une citation à vous proposer :
    « L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ».
    Thomas Sankara

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s