Galerie

La suffisance ambertoise s’écrit dans le Comm’Ambert : n’est pas Brel qui veut…


A en juger par la quatrième page du Comm’Ambert numéro 19, le bulletin d’information municipal, être conseiller municipal d’opposition à Ambert, ce n’est pas une sinécure :

  • « Heureusement, ils ne sont plus que quatre… » : un titre qui fait froid dans le dos…
  • « On ne dirait pas que ce sont des gens d’ici« , « On se demande quelle est l’implication de ces personnes« … Dans la chanson « «Ces Gens-Là» Jacques Brel avait, avec un tout autre talent, affiché son mépris pour ceux qu’il souhaitait dénoncer.

Si la divergence politique peut excuser le mot un peu plus haut – et nous serions mal placés à Ambert au centre pour donner des leçons en la matière – celui-ci peut porter sur des faits et jamais sur les personnes ; ici, quel mépris affiché pour les conseillers municipaux qui pensent différemment, non par rapport à ce qu’ils pensent, mais par rapport à ce qu’ils sont ; et ça, c’est insupportable.

En tous cas, ces écrits n’honorent pas ceux qui les signent ; et puis, comme Jacques Brel est cité ici, laissons-lui le mot de la fin :

Et puis, y a l´autre 
[…]
Qui fait ses p´tites affaires
Avec son p´tit chapeau
Avec son p´tit manteau
Avec sa p´tite auto
Qu´aimerait bien avoir l´air
Mais qui a pas l´air du tout
Faut pas jouer les riches
Quand on n´a pas le sou
Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On n´vit pas, Monsieur
On n´vit pas, on triche
[…]

A bon entendeur…

Michel Sauvade

 

2 réponses à “La suffisance ambertoise s’écrit dans le Comm’Ambert : n’est pas Brel qui veut…

  1. Monsieur Sauvade
    Avant d’ecrire des propos diffamatoires lisez les propos de vos sois disants amis qui n’hesites pas a vous ;;;;;;;;;;

    • Monsieur ou Madame Perruche,
      Je ne vois pas en quoi mes propos sont diffamatoires : je me contente de citer ce qui est écrit dans Comm’Ambert et de faire un parallèle avec une chanson de Jacques Brel. Je trouve que ce texte signé par les élus de la majorité est particulièrement méprisant avec « ces personnes » qu’ils dénoncent.

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s