Galerie

Mémoire 14-18 à Marsac-en Livradois : retrouvez la totalité des 792 soldats marsacois ayant combattu.


IMG_7904 (2)

Gros vernissage hier à Marsac en présence de la sous-préfète et du suppléant du député pour honorer les 792 Marsacois qui ont participé à la Premier Guerre mondiale. C’est le tiers des habitants de la commune qui sont donc partis au combat

 

.L’ensemble des intervenants a souligné à la fois le remarquable travail de Maurice CRUCHET, parfaitement mis en valeur par l’important matériel et les uniformes mis à disposition par Bernard LEVY, ainsi que par 2 poèmes de Gérard PATURAUD.

Une exposition à voir jusqu’au 11 novembre :

  • en semaine de 15 h à 18 h
  • le Week-end de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h

expo 14-18

 

4 réponses à “Mémoire 14-18 à Marsac-en Livradois : retrouvez la totalité des 792 soldats marsacois ayant combattu.

  1. Bravo! bravo!pour cette exposition exceptionnelle

  2. Il faut rendre hommage à ces « braves », au sens littéral du terme, qui ont été arrachés à leurs familles et à leur terre, et ont accompli leur devoir avec beaucoup d’abnégation, cette belle exposition en rend très bien compte, il faut la voir absolument.
    Cependant, en tant que pacifiste, j’aurais souhaité un peu plus de réprobation contre la guerre. On connait l’aphorisme de Paul Valéry : 
    « la guerre est un massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. »
    J’y ajouterai celle-ci, du philosophe et humoriste québecois Albert Brie : « on trouve toujours de l’argent pour faire la guerre, mais jamais pour vivre en paix. »
    Beaucoup d’écrivains ont écrit sur la guerre, on peut citer Barbusse, Dorgelès, Péguy, Cendrars, entre autres, je recommande particulièrement celui de l’écrivain et pacifiste allemand Eric Maria Remarque « à l’ouest rien de nouveau », son livre a d’ailleurs été brûlé par les nazis en 1933.

  3. Bonsoir Gérard,
    j’ai lu moi même la plupart de ces auteurs, simplement l’exposition de Marsac est un hommage rendu au 792 hommes mobilisés. Le devoir de mémoire pour les jeunes générations est aussi le but de cette exposition. Bien sur dénoncer la guerre est louable,le soir du vernissage il y avait l’union sacrée.

  4. Bravo pour votre exposition. J’y suis allé et elle m’a émue parce que mon papa faisait partie des « poilus », pas de Marsac mais de Honfleur en Normandie.

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s