Galerie

Projet de territoire Ambert Livradois-Forez : peut largement mieux faire sur le fond et sur la forme…


A l’occasion du dernier conseil de communauté de la mandature je suis revenu sur le « Projet de territoire 2019-2040 » de la communauté de communes Ambert Livradois-Forez. Lors de la présentation en octobre 2019 j’avais attiré l’attention sur de nombreuses fautes sur la forme et un fonds par moment discutable.

Le Vice-président Guy Gorbinet s’était engagé alors à faire corriger ces erreurs et à restituer un document plus satisfaisant : un texte qui s’inscrit jusqu’en 2040 mérite quelques attentions, non ? Et au moins une relecture…

Suite à l’état d’avancement du travail de correction – en réalité rien n’a été fait – il m’a été répondu en session par Johan Rougeron, directeur général des services adjoint, que je m’étais engagé à fournir mes observations sur la fiche concernant le numérique afin qu’elle soit corrigée et que je n’avais rien envoyé ; c’est possible en effet, autant pour moi, encore que…

Et il a rajouté maladroitement que, concernant les fautes d’orthographe, après relecture il n’en a été trouvé que 2. Là, Johan, faut pas pousser… Donc, on va mettre les choses à plat :

Concernant les fautes d’orthographe :

page 3 : faute d’accent, 3 f à « offre« , Rhône sans accent

page 4 : trop d’accent à développé, bâtiment sans accent, un étonnant « interrgénérationnes » qui se voulait sûrement intergénérationnel, des « assinissements« 

page 5 : des démarches sans accent, un Rhône idem,

page 8 : un drôle « d’acceuil« , des accents oubliés sur écrire, accès ; et tout ça, c’est l’introduction…. Entrons dans le vif du sujet :

FICHE A 11 sur le numérique : page 9 : encore un Rhône désaccentué, une bien étrange « connection » suivie d’une « contreinte » et d’une église sans accent ; pour ce qui est de la « conpréhension » on vient à en manquer. on y apprend aussi que les opérateurs « dialogues » ; et quand il s’agit d’identifier un prestataire qui « offre un coup d’abonnement » on espère vraiment ne pas prendre trop cher…

Et on vous fait grâce des espaces en trop ou en moins qui viennent agrémenter l’ensemble.

Ca, c’est sur la forme : donc le directeur adjoint des services a arrêté sa lecture au milieu de la page 3 sur les 127 pages du total.

Sur le fond maintenant, et j’en reste à cette même fiche A11 :

On y apprend que le déploiement de la 4G mobile est une mission de l’Etat (faux) via le New Deal par lequel les opérateurs prennent à leurs frais le déploiement de 1800 sites (faux : c’est 5000 sites pour chacun des 4 opérateurs, soit 20 000 sites) en échange des fréquences (faux, il s’agit de licences d’utilisation des fréquences pour un montant estimé à 3,5 Mrds d’€ et donc, à 1800 sites, ça faisait cher le pylône…) ; on y apprend que les opérateurs dialoguent en direct avec le département et les communes (faux, des équipes-projet départementales réunissant sous la co-présidence de la préfecture et du conseil départemental les associations de maires, la région et des membres associés éventuels sont à la manœuvre ; ce n’est pas comme si l’équipe projet du Puy de Dôme était présidée par Dominique Giron, conseillère communautaire, Patricia Valma, sous-préfète d’Ambert et que j’en fasse partie également, étant par ailleurs en charge de ce dossier au niveau national pour l’Association des Maires de France).

On y apprend également qu’il n’y a pas de solution alternative sur la qualité de connexion 4G (faux, les box embarquent obligatoirement désormais une substitution à la déficience de la 4G) ; il est proposé de recueillir l’avis des maires et des habitants pour cartographier ce constat : cela existe déjà, avec des imperfections cependant, et s’appelle : https://www.monreseaumobile.fr/ ; on peut également utiliser le logiciel OpenBarres de l’ANFR et faire appel au département qui dispose d’outils de mesure.

Quant à la démarche proposée, elle est juste incompréhensible : « premier contact positif (mail f. chazal du 2/07) puisque le département peut nous aider à identifier des aides financières – 2020 :  une fois un premier diagnostic effectué nous pourrons en interne croiser, échanger, avec les communes identifiées,  Mettre en place des temps de concertation locale avec les entreprises, habitants, pour identifier s’il y a une attente plus large » ?????

Et voilà l’expérimentation d’un « dispositif intercommunal d’accompagnement » : ciblage des besoins exprimés (qui sont déjà accompagnés par la région et le département) et aide à l’installation du satellite éventuelle (qui existe déjà).

Vous imaginer que j’exagère : voici le document en ligne sur le site de la communauté de communes : https://www.ambertlivradoisforez.fr/wp-content/uploads/2019/12/1b-PLAN-DACTIONS-PDT-91019-17.10.2019.pdf

Donc, pour résumer :

Pourquoi mentir quand on n’a pas fait le travail ? C’était plus simple de dire qu’on n’avait pas eu le temps, c’était compréhensible. Johan, pour les 2 fautes, il va falloir apprendre à utiliser le correcteur orthographique, c’est très utile, tu verras…

Pourquoi rejeter la responsabilité sur les seuls techniciens ? Ce sont les élus qui sont responsables de la relecture et de la validation des documents. En l’espèce je doute de la simple relecture de la fiche concernée : pour un document qui va jusqu’en 2040, c’est moyen…

Pourquoi se vanter d’avoir économiser des dizaines de milliers d’euros en faisant le travail en interne plutôt que de s’appuyer sur un cabinet extérieur si au final on ne fait pas le job ?

Pourquoi énerver inutilement les conseillers communautaires en leur racontant n’importe quoi, en étant persuadé qu’ils ne lisent pas les documents transmis ?

Donc, je renouvelle publiquement ma demande de correction et de finalisation du « Projet de territoire » qui n’est pas acceptable en l’état. Personne ne sait quels élus seront à la manœuvre dans quelques semaines, mais Johan, lui, peut commencer la relecture au delà de la page 3…

Michel SAUVADE – conseiller communautaire Ambert Livradois Forez

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.