Archives quotidiennes : 22 mars 2020

Dimanche 22 mars : communiqué de presse de l'Agence Régionale de Santé.

Point de situation dimanche 22 mars, à 15h.
source : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/communique-de-presse-covid-19-point-de-situation-dimanche-22-mars

SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

D’après les données collectées par Santé publique France, ce dimanche à 15h, et compilées depuis le début de l’épidémie, en Auvergne-Rhône-Alpes :

1 431 cas sont confirmés biologiquement* au COVID-19 (1 266 hier/+ 165 cas) et 72 décès sont intervenus (57 hier/+ 15).

La répartition du nombre de cas positifs et du nombre de décès par département est la suivante :

  • Ain : 97 (+5) cas, dont 5 (+0) personnes décédées
  • Allier : 27 (+9) cas, dont 1 (0 hier) personne décédée
  • Ardèche : 57 (+2) cas, dont 3 (+1) personnes décédées
  • Cantal : 17 (+5) cas
  • Drôme : 99 (+6)cas, dont 7 (+1) personnes décédées
  • Haute-Loire : 13 (+2)cas
  • Isère : 117 (+14)cas, dont 2 (+1) personnes décédées
  • Loire : 217 (+43**)cas,dont 7 (+2) personnes décédées
  • Puy-de-Dôme : 57 (+10)cas
  • Rhône : 381 (+44)cas, dont 35 (+7) personnes décédées
  • Savoie : 72 (+1) cas, dont 2 (+0) personnes décédées
  • Haute-Savoie : 256 (+16)cas, dont 10 (+2) personnes décédées
  • Non rattaché :21 (+8)

Parmi les décès enregistrés, environ 90% concernent des personnes de 70 ans ou plus ; l’âge moyen des décès survenus dans la région est de 81,5 ans.

*Le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés par la réalisation de tests en laboratoire. Les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu importantnotamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en Ehpad, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes.

** Ce chiffre comptabilise des données d’hier qui n’avaient pas été intégrées et celles d’aujourd’hui.

POUR LIMITER LA CIRCULATION DU VIRUS ET SE PROTÉGER, LES GESTES BARRIÈRES RESTENT LES PLUS EFFICACES  :

  • Se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon,
  • tousser ou éternuer dans son coude,
  • se moucher avec un mouchoir à usage unique, le jeter dans une poubelle, se laver les mains ensuite,
  • ne pas se serrer la main ni se faire « la bise ».

Mais également :

  • Conserver une distance de 1,5 m avec une autre personne,
    en réunion et lors d’un échange.
  • Rester chez soi dès l’apparition des premiers symptômes.
  • Une personne est considérée guérie 48 heures après les derniers symptômes.