Archives mensuelles : octobre 2020

TNT : rencontre avec les responsables de TDF pour améliorer la réception de l’émetteur de Bunangues.

Les conseillers départementaux du canton d’Ambert vous informent.

Valérie PRUNIER / Claire RICHARD, Michel SAUVADE / Daniel BARRIER, vos conseillers départementaux pour vivre et travailler ici

A l’occasion d’une rencontre avec TDF le 13 octobre pour des questions de téléphonie mobile nous avons eu l’occasion d’évoquer les problèmes réguliers de l’émetteur de Bunangues, Le nouveau directeur régional Sud-est Patrice BARGAS, s’est engagé à regarder de près la question, ce qu’il a fait.

Voici les éléments de sa réponse :

« Pour faire suite à votre réclamation concernant la réception de la TNT, nous avons mené en interne des investigations complémentaires. Il en ressort une problématique de réglage d’équipements, que nous avons repris, ce qui devrait déjà améliorer la situation. Nous engageons par ailleurs, avant la fin d’année, d’autres investissements pour améliorer la réception. Enfin, nous mettons sous surveillance l’alimentation électrique, laquelle s’avère sensible sur ce site.

N’hésitez pas à revenir vers moi pour m’informer de l’évolution de la situation.« 

Franchement, bravo ! C’est la première fois que nous avons des réponses directes et aussi précises…

Voir l’article original 27 mots de plus

Nombre de tests positifs au Covid 19 en temps réel dans l’arrondissement d’Ambert : on y arrive… tous seuls. Monsieur le Préfet, on continue comme cela ou on travaille enfin avec les maires en confiance ?

On ne pourra pas dire que le partage des informations est la valeur cardinale de la préfecture du Puy de Dôme. C’est marrant, cette habitude qu’on certains de croire que détenir l’information est une source de pouvoir…. Ca serait tellement simple de mutualiser les moyens et de travailler ensemble en cette période de crise. Trop simple sans doute…

On ne parle même pas de l’Agence Régionale de Santé (ARS) qui ne daigne pas informer au delà des parlementaires, en leur expliquant bien de ne surtout pas diffuser. Si un jour quelqu’un pose la question de savoir à quoi sert l’ARS pour nous, la réponse est simple : à rien… Et nous le leur ferons savoir.

En ce qui nous concerne, en nous appuyant sur la carte du taux d’incidence présentée dans un article antérieur : https://ambertaucentre.org/2020/10/23/covid-19-nous-voulions-des-donnees-locales-precises-sur-larrondissement-dambert-nous-les-avons-cherchees-nous-les-avons-trouvees-les-voici/ il est possible d’avoir une estimation du nombre de cas de tests positifs covid19 dans une commune à un moment donné.

Il faut partir du taux d’incidence donnée pour chaque commune sous forme de fourchette. Ceci afin d’éviter une identification trop précise, ce qui est tout à fait entendable en effet.

Ensuite le calcul est simple : si à Marsac-en-Livradois le 20 octobre il y a un taux d’incidence compris entre 150 et 250 cela signifie qu’il y a entre 2 et 4 cas de covid19 positifs : 150 (taux d’incidence bas) *1458 (population légale commune) / 100 000 = 2,19.

Pour ce même jour le calcul donne pour Ambert entre 10 et 17 cas et pour Medeyrolles 1 cas avec un taux d’incidence inférieur à 1000.

Après, si on veut une idée globale des cas sur l’arrondissement, il faut appliquer cela à l’ensemble des communes concernées…Au doigt mouillé cela devrait être légèrement inférieur à une cinquantaine pour l’hypothèse basse… Mais promis juré craché, personne ne dispose de ces chiffres…

Alors, monsieur le Préfet, on continue à jouer perso ou on agit vraiment ensemble en confiance et en concertation avec les maires ? Une chose est claire, je vais saisir l’Association des Maires de France et les autres associations d’élus sur ce point.

Michel SAUVADE – Maire de Marsac en Livradois – Président de l’Association Ambert au centre.

Covid19 : arrêté préfectoral du samedi 24 octobre 2020

Covid 19 : nouvelles mesures à compter du 24 octobre dans le département du Puy de Dôme.

Marsac ça bouge !

source : bulletin d’information de la préfecture aux maires n° 4, du 23 octobre 2020

L’état d’urgence sanitaire est rétabli sur l’ensemble du territoire depuis le samedi 17
octobre. Il prévoit une nouvelle classification des départements touchés par l’épidémie avec des mesures générales applicables directement sur tout le territoire et des mesures ciblées sur certains départements particulièrement vulnérables à l’épidémie. Cette nouvelle classification définit deux catégories :
– les départements en état d’urgence sanitaire ;
– les départements en état d’urgence sanitaire avec couvre-feu, dont le département du Puy-de-Dôme.

Le tableau ci-après recense l’ensemble des mesures applicables au Puy-de-Dôme et sur la métropole dis l’inscription du département dans l’annexe 2 du décret du 16 octobre 2020 et la publication de l’arrêté préfectoral qui suivra. Cette inscription dans l’annexe 2 du décret devrait être formalisée demain, samedi 24 octobre, dans la matinée. Cela signifie que l’ensemble de ces mesures (en particulier…

Voir l’article original 1 010 mots de plus

Covid 19 – nous voulions des données locales précises sur l’arrondissement d’Ambert, nous les avons cherchées, nous les avons trouvées : les voici.

Un précédent article sur ce blog interpellait les services de l’Etat incapables de fournir des données locales. Pas de réponse de ce côté-là. Par contre les lecteurs de ce blog se sont mobilisés et ont commencé à fournir des éléments : https://ambertaucentre.org/2020/10/21/covid-19-cest-si-difficile-que-cela-de-disposer-dinformations-fiables-a-lechelle-de-larrondissement-dambert/. Comme nous l’avions dit, il vaut mieux compter sur soi dans ces cas-là. Un grand merci donc à Guillaume Rozier et au Clermontois « Ginfis » qui nous a indiqué sur Twitter le site GEODES de Santé Publique France. Un comble, quand on sait ce qu’est cet organisme :

« Santé publique France est l’agence nationale de santé publique. Etablissement public administratif sous tutelle du ministre chargé de la Santé, l’agence a été créée le 27 avril 2016 et fait partie de la loi de modernisation du système de santé. » Donc les services de l’Etat dans le Puy de Dôme ne connaissent pas cette agence… d’Etat. Bref, le principal c’est qu’on y trouve les informations que nous cherchions : une vraie mine.

Choisissez dans la colonne de gauche à la lettre C – Covid19 – données de laboratoires infra-départementales

Les données sont donc à une échelle inférieure à l’échelle communale (dans notre arrondissement, la commune d’Ambert est divisée en 2, secteur nord et secteur sud). Changez donc le découpage géographique en conséquence :

Prenons l’exemple du taux d’incidence (Le taux d’incidence correspond au nombre de cas positifs au coronavirus pour 100 000 habitants.), tous territoires, semaine glissante, pour tous les âges… et voilà !

Il faut alors zoomer sur notre arrondissement, en choisissant la date qui va bien : par exemple la situation en date du 19 septembre.

Taux d’incidence au 19 septembre 2020

A partir de là, à vous de jouer, sur l’évolution dans le temps ou sur les éléments à afficher. Dans tous les cas, ça ne rassure pas, mais au moins nous savons enfin à quoi nous en tenir : voyons la situation au 20 octobre, on comprend mieux la montée du nombre de cas dans notre secteur.

taux d’incidence au 20 octobre 2020

Espérons que les services de l’Etat lirons cet article du Blog Ambert au centre, l’information a toujours plus de valeur quand elle est partagée. C’est ce à quoi nous croyons !

Samuel Paty, 1973-2020, hommage national.

La France est rassemblée ce soir, à La Sorbonne, à Paris et partout ailleurs dans le pays.

Covid-19 : c’est si difficile que cela de disposer d’informations fiables à l’échelle de l’arrondissement d’Ambert ?

La préfecture a régulièrement communiqué avec les élus durant la période du confinement : nous en avons d’ailleurs largement bénéficié sur ce blog puisque ces informations nous permettaient de suivre l’évolution des consignes gouvernementales face à la pandémie. https://ambertaucentre.org/?s=covid

D’où une interrogation qui devient de plus en plus lancinante : comment se fait-il que nous soyons dans l’incapacité de disposer d’informations précises à l’échelle de l’arrondissement d’Ambert ? Ca ne doit pas être bien compliqué d’avoir une idée de l’évolution du COVID19 dans le secteur et de son impact réel sur ses habitants ?

Et bien non ! Plein de bonne volonté les services de l’Etat on relancé la semaine dernière l’information des élus, mais cela reste à l’échelle du département ; par exemple, tiré de la lettre d’information n° 2 du 16 octobre 2020 :

Hospitalisation (données très fluctuantes)
Au 16 octobre, 86 personnes atteintes par le Civid-19 sont hospitalisées dont 11 en réanimation. À noter que le département accueille des transferts de patients en réanimation de Saint-Etienne.
Clusters
On dénombre 19 clusters dans le département, 7 en EPHAD, 1 en résidence senior, 6 en établissement sanitaire, 5 en établissement public.

Et c’est là que le bât blesse : les services de l’Etat connaissent le nombre de clusters, mais pas le lieu où ils se trouvent ? Dans le même esprit le laboratoire ambertois fait des analyses sans en connaître le nombre ni les résultats ? C’est quand même étonnant pour ne pas dire plus.

Sachant que, par ailleurs l’Agence Régionale de Santé est aux abonnés absents depuis le début de la crise, les élus locaux se retrouvent dans le flou le plus artistique. Cela signifie que, quand dans une commune un habitant nous demande ce que nous savons du niveau de contamination nous sommes dans l’incapacité de lui dire quoi que ce soit : inutile de vous dire qu’il peine à nous croire. C’est pourtant la vérité.

Vendredi sur Marsac en Livradois, j’ai eu la confirmation d’une personne testée qu’elle était positive au COVID et asymptomatique. Ce n’est probablement pas le premier cas sur la commune mais c’est le premier où l’information est de première main. A part la personne concernée, aucun contact de qui que soit. Donc qu’un maire soit au courant de la situation sur la commune, cela n’a aucun intérêt.

Dans ces conditions, les élus sont justes bons à obéir aux ordres sans qu’on leur apporte la moindre information ? C’est sûr que cela va nous aider à expliquer les enjeux… et cela va aider les habitants de l’arrondissement à se sentir concernés par la situation. Impressionnant !

A Ambert au centre, nous avons fondé notre action depuis l’origine, il y a bientôt 10 ans, sur la volonté de diffuser le plus largement possible l’information entre les habitants de l’arrondissement afin de les aider à se forger leur opinion, et donc de faire de la politique, la vraie.

Puisque personne ne sait rien – ou ne veut rien dire ? – nous allons nous engager une nouvelle fois et travailler ensemble dans l’arrondissement, sans attendre que depuis Clermont ont veuille bien nous instruire…

Michel SAUVADE

Galerie

L’obscurantisme a encore éteint une lumière celle de Samuel Paty

Vous les islamistes radicaux, vous ne réussirez pas à faire disparaître la lumière LIBERTE de notre République. vous les militants d’un soi-disant état islamique vous ne réussirez pas à nous faire peur! vous les obscurantistes vous ne pourrez pas supprimer … Lire la suite

Image

Samedi 24 octobre : veillée Gaspard des montagnes à Job.

Image

A la découverte de la gestion des déchets : rendez-vous le 29 octobre.