Georges « Jo »Chanoine vers de nouveaux voyages.


Michel SAUVADE - chronique démocrate auvergnate

Passionné de voyages, de photos et de vidéos, Georges a décidé de partir pour une nouvelle exploration : il ne reste plus qu’à attendre les reportages dont il a le succès…

Si j’ai eu l’occasion de connaître l’homme public, conseiller général du canton d’Ambert bien avant, l’élection départementale de 2011 a été l’occasion de découvrir l’homme privé, impliqué dans la vie politique et passionné de son territoire et de ceux qui l’habitent.

Homme discret il a su, dès 2011, apporter un réel soutien éclairé et d’une grande utilité pour parvenir où nous en sommes aujourd’hui dans les communes du secteur et au Conseil départemental. Sa connaissance des enjeux, des acteurs et des moyens à mettre en œuvre fut précieuse, évidemment.

Je suis triste ce soir, mais veux garder en mémoire l’homme jovial avec qui échanger était toujours un plaisir.

Ton esprit continuera de nous accompagner, nous qui essayons de poursuivre…

Voir l’article original 33 mots de plus

2 réponses à “Georges « Jo »Chanoine vers de nouveaux voyages.

  1. Bel hommage que je partage

  2. Un des deux grands qui s’en va, de ces deux « Georges Ch… »des années 70, presque des tontons pour moi, je deviens de plus en plus nostalgique de cette époque où l’UDF avait émergé au moins autant qu’en marche de nos jours, sur cette « troisième voie » de gens bien souvent apolitiques dont l’empathie n’a toujours pas été égalée, avec au dessus d’eux un VGE au sommet de son art, créant les institution de l’Europe de la Paix et lançant l’aménagement rural(du territoire). Afin de désenclaver notre pays d’Ambert, « Jo » aura remué ciel et terre pour sa 106, celle qui n’était pas une voiture de ses concurrents de PSA, mais bien la route impériale de Paris à Nimes / Méditerranée ! « …140 virages de Courpière à Ambert, alors que les trois autres sous préfectures ont l’autoroute depuis des années !? », je l’entends encore.. Finalement, dans l’histoire de ce « dossier des mal – aimés », il(s) aura(ons) fait peut être plus que le grand Pierre Flotte de Ravel, capable pourtant de canoniser Saint louis, mais n’arrivant pas à lancer la Royale 8 pour son Livradois. J’ai enfin une pensée pour ceux qui restent, le trop gentil Eric, son fils, sa maman et tous mes Copains du collège d’Ambert qui m’avaient assemblé un « vélo du mercredi » afin que je puisse les accompagner, non pas un Renault Gitane de l’équipe de Bernard Hinault, mais un vélo bien rangé au garage Renault de l’avenue du 11 Novembre, en attendant que j’y passe mon permis. Jo, c’était encore aujourd’hui beaucoup plus que « FR4 », ce surnom de caméraman que lui donnait Charasse !

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.