Euroapi : les syndicats communiquent


Usine SANOFI / Euroapi de Vertolaye un Miracle… sinon ?

Voilà des mois que l’intersyndicale du site SANOFI / Euroapi de Vertolaye tente de faire prendre conscience à la multinationale SANOFI (propriétaire à 100% de cette filiale Euroapi créée de toutes pièces pour l’occasion en octobre dernier), de la situation économique catastrophique dans laquelle se trouve le site et des risques que fait courir la mise en bourse de cette filiale (fin mars 2022) quant à la pérennité d’une partie de ses emplois.

La problématique pour ce site est simple, comment faire à l’avenir pour financer ses besoins d’investissements, estimés par la Direction à environ 225 millions d’€, avec une marge brute proche du néant !?

Selon les représentants du personnel, pour affirmer que le site sera en mesure d’investir la Direction s’appuie sur le potentiel de croissance de cette nouvelle société et sur un espoir d’une forme de renaissance du site de Vertolaye qui devrait voir sa profitabilité s’améliorer de façon exponentielle :

Toujours selon les représentants du personnel, la Direction concède également que si ce potentiel de croissance ne se révèle pas comme prévu, il n’y a pas de plan B…

Et c’est bien d’un plan B dont le site a besoin, tout simplement parce qu’en 2021 le potentiel de croissance ne s’est pas révélé, et même bien au contraire les coûts de revients industriels du site de Vertolaye continuent d’exploser en 2022, atteignant un record historique !

La future mise en bourse (fin mars 2022) devrait rapporter à SANOFI environ 1 Millard d’€, « il suffirait que SANOFI nous rétrocède 20% des produits de cette vente pour nous assurer un avenir » affirment les organisations syndicales.

En réponse à la demande des élus locaux, la Direction de SANOFI confirme qu’elle n’entend pas répondre à cet appel : « Mon courrier du 21 février était très explicite et vous confirmait que SANOFI avait mis en place toutes les conditions de réussite du projet Euroapi avec des actions et engagements considérables, dont financiers, sur lesquels rien ne sera modifié, que ce soit clair pour vous. Dans les multiples réunions d’Euroapi, centrales et locales, ils ont dû vous être expliqués et détaillés. Nous pouvons vous les réitérer et les confirmer lors d’une entrevue, mais pas dans les circonstances de perturbations de l’activité de votre site qui ne peuvent que nuire au développement de la production de Vertolaye ; sachez donc y mettre fin au plus vite et avant toutes choses. » dixit un haut responsable de la multinationale.

Dans le cas présent, alors qu’il en va de la pérennité de leur site, les élus n’entendent pas se contenter ni d’un nouvel exposé des faits, ni d’un refus ferme et définitif. C’est pourquoi ils appellent à un nouveau rassemblement le jeudi 3 mars 2022 de 12h30 à 13h30 devant le site SANOFI de Vertolaye.

« Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues, forces politiques, syndicales, médiatiques, élus locaux, départementaux, régionaux, nationaux, candidats aux présidentielles, l’union fera notre force, SANOFI doit céder »

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.