Galerie

Anonymous a réussi à pirater les serveurs des services secrets russes


Anonymous poursuit sa cyberguerre contre la Russie. Le collectif de pirates vient de remporter une nouvelle bataille. En effet, le groupe affirme sur Twitter avoir réussi à pirater les serveurs du FSB, les services secrets russes. Par ailleurs, ils sont également parvenus à accéder aux systèmes d’autres institutions du pays.

piratage anonymous fsb

Comme vous le savez probablement, la guerre en Ukraine se passe également sur le cyberespace. Dès les premiers moments du conflit, le collectif de pirates Anonymous a fait savoir qu’il rejoignait l’effort de guerre en entrant en “cyberguerre” contre la Russie. Peu de temps après cette annonce, le groupe a multiplié les cyberattaques contre les institutions du pays. 

Les première opérations ont ciblé de nombreux médias russes, dont l’agence de presse étatique russe TASS ou encore le site de Russia Today. Dans la foulée, les Anonymous se sont attaqués à plusieurs chaînes de TV russes pour y diffuser des images de la guerre en Ukraine. Le but de la manœuvre étant d’éveiller la conscience du peuple russe, malheureusement victime de la censure étatique notamment mise en place par la Roskomnadzor, le régulateur des télécoms russes.

À son sujet, la Roskomnadzor est devenue rapidement la nouvelle cible à abattre du collectif. L’organisme a été touché par une cyberattaque d’envergure ce 11 mars 2022. Plus de 820 Go de données sensibles et confidentielles ont été volées et diffusées sur le web et certains médias spécialisés comme DDoSecrets ont d’ailleurs publié ces fichiers, afin que “le peuple russe ait accès de toute urgence à des informations sur son gouvernement”. Rappelons également que l’agence spatiale russe a été victime à son tour d’une cyberattaque lancée par Anonymous.

piratage fsb

ANONYMOUS RÉUSSIT À PIRATER LES SERVEURS DU FSD, L’EX KGB

Mais en ce mardi 15 mars 2022, le collectif Anonymous annonce avoir frappé avec succès une cible de choix : les serveurs du FSB, les services secrets russes (que vous connaissez peut-être par son ancien nom, le KGB). Sur Twitter, le compte officiel d’Anonymous s’est félicité de cette belle prise en écrivant Tango Down, en référence à une formule utilisée par de nombreuses armées pour qualifier un ennemi à terre.

Le site officielle de la ville de Moscou a également été touché, ainsi que ceux du Centre analytique du gouvernement de la Fédération de Russie et du Ministère des Sports russe. Dans un autre tweet, les pirates ont également divulgué une correspondance entre Vladimir Poutine et Sergei Shoigu, le ministre russe de la Défense. Cet entretien décrit notamment des projets relatifs à la coupe et à la vente des forêts ukrainiennes. Il est également question d’abattre des arbres sur certains terrains pour créer des défenses contre l’armée ukrainienne.

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.