Archives de Catégorie: élections

Galerie

Election régionale : faites vous entendre, votre voix compte.

Election départementale, Election régionale, ces choix sont déterminants pour notre vie au quotidien. C’est à nous de décider. Ambert au centre vous ouvre donc le scrutin : Bon vote !

Galerie

Impressionnant : la préfecture du Puy de Dôme ne met même pas les élections en avant sur son site ???

Mais quelle idée j’ai eu d’aller directement sur le site de la préfecture pour aller voir les candidats aux élections régionales dans le Puy de Dôme ? Pourtant, c’était une évidence pour moi… C’est tellement invraisemblable qu’on peine à y … Lire la suite

Elections départementales : lancement du site http://ambert2021.net

Vous avez aimé le site http://ambert2015.net ? Site de campagne puis site des conseillers départementaux du canton d’Ambert il cède désormais la place, en ce début de campagne électorale au site http://ambert2021.net

Celui-ci vous fera vivre le mois électoral qui commence, en vous informant sur le programme, les rencontres prévues dans chaque commune ainsi que les 4 réunions publiques qui animeront la campagne conduite par Valérie PRUNIER, Michel SAUVADE, Claire RICHARD et Daniel BARRIER, accompagnés par l’équipe du canton.

Galerie

Elections départementales : début de la campagne officielle. Votre voix compte !

Comme à l’habitude lors des élections, Ambert au centre vous donne la parole : votre voix compte et doit compter dans cette élection. Dans le canton d’Ambert Dans le canton des Monts du Livradois

Elections départementales : les candidats dans le canton d’Ambert et celui des Monts du Livradois.

La Préfecture du Puy de Dôme a publié la liste des binômes dans les cantons pour l’élection départementale des 20 et 27 juin prochains.

source : AP 20210754 06052021 candidatures dep1er tour (puy-de-dome.gouv.fr)

Canton des Monts du Livradois :

Canton d’Ambert :

Se présenter devant les électeurs n’est pas une chose facile, nous saluons évidemment ceux qui s’engagent ; le blog Ambert au Centre vous tiendra naturellement informés.

Et maintenant place au débat démocratique.
Galerie

L’HOMO ECOLO UN NOUVEAU SAPIENS

Ce siècle avait 21 ans et se perdait dans « L’en même temps ». On pense que c’est E. Macron qui est à l’origine de cette expression alors que c’est notre société qui a inculqué ce phénomène. Ainsi, depuis de nombreuses années, … Lire la suite

Elections régionales et départementales : l’AMF salue l’engagement démocratique des Maires de France

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Elections régionales et départementales : l’AMF salue l’engagement démocratique des Maires de France

Conformément à l’avis formulé par les instances représentatives de l’AMF en réponse à la demande du Premier ministre, les maires de France ont manifesté leur volonté que le calendrier électoral soit respecté.

Malgré le contexte sanitaire particulier qui rend à l’évidence plus complexe l’organisation matérielle du scrutin, les maires ont envoyé un signal très fort d’attachement à la démocratie, à son esprit et à ses règles.

Si les conditions précipitées dans lesquelles ils ont été consultés pouvaient laisser craindre que ce regain d’intérêt pour leur opinion ne serve d’autres objectifs que la seule sécurité sanitaire, ils ont su placer l’intérêt général au-dessus de toute considération politique.

L’AMF salue l’esprit de responsabilité dont les maires ont fait preuve dans ces circonstances, au service d’une démocratie toujours vivante et que rien ne saurait confiner.

Il appartient désormais à l’Etat, dont c’est la responsabilité, de mettre en œuvre les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité sanitaire de ce scrutin.

Dans cette tâche, pour laquelle ils agissent comme agents de l’Etat, les maires apporteront leur plein et entier concours, comme ils l’ont toujours fait.

Image

Elections : échec de la stratégie vaccinale et/ou calcul politique ?

Galerie

Votre avis compte, votez : faut-il maintenir les élections départementales et régionales les 13 et 20 juin ? déjà 23 votes.

Alors que la préfecture du Puy-de-Dôme lance un sondage à destination des maires ce week-end pour recueillir leur avis, Ambert au Centre sollicite votre avis également. Les associations d’élus ont été également consultées et voici leur réponse :

Élections : les demandes de procurations dématérialisées, comment ça marche ?

source : https://www.maire-info.com/elections/elections-les-demandes-procurations-dematerialisees-comment-a-marche–article-25111

À partir du 6 avril, il sera possible pour les électeurs de faire une demande de procuration de façon partiellement dématérialisée. Avec à la clé un gain de temps important aussi bien pour les électeurs que pour les services municipaux. Explications. Maire-Info© Min. de l’Intérieur

C’est une réforme qui est en préparation depuis plus de six mois au ministère de l’Intérieur. Elle est désormais au stade de la mise en œuvre : vendredi dernier, le décret instituant une nouvelle télé-procédure pour le vote par procuration est paru et, depuis la semaine dernière, les préfectures commencent à diffuser les informations auprès des mairies. 

La nouvelle télé-procédure

Premier élément à retenir : la télé-procédure n’a rien d’obligatoire. Il reste parfaitement possible d’établir une procuration « à l’ancienne », uniquement sur la base de formulaires papier. Mais ceux qui le souhaitent pourront, à partir du 6 avril, faire leur demande de procuration depuis un ordinateur ou un smartphone.
Le dispositif repose sur trois sites internet dédiés différents : un pour les électeurs, un pour les commissariats et gendarmeries, un pour les mairies. 
L’électeur qui veut établir une procuration se connectera sur le site maprocuration.gouv.fr. Une fois authentifié (via FranceConnect), il devra indiquer la commune dans laquelle il est inscrit, l’identité de la personne à laquelle il donne procuration (obligatoirement inscrite dans la même commune que lui), et enfin indiquer s’il donne procuration uniquement pour la prochaine élection (en précisant quel tour de scrutin) ou pour une période donnée. Une fois ces étapes franchies, le mandant reçoit un numéro de dossier, qu’il devra présenter dans un commissariat ou une gendarmerie.
Dans un deuxième temps, il devra en effet se déplacer pour faire vérifier son identité auprès d’un officier ou d’un assistant de police judiciaire (OPJ ou APJ). Pour ce faire, l’électeur se rendra dans un commissariat ou une gendarmerie avec son numéro de dossier : l’OPJ ou l’APJ, à partir de cette référence, verra s’afficher sur le site internet dédié l’identité du mandant et la vérifiera en demandant une pièce d’identité. Dès lors, la demande sera immédiatement transférée, de façon dématérialisée, vers la commune d’inscription de l’électeur. 
Troisième étape : le maire ou le service qui a la délégation se connectera sur le site mairie.maprocuration.gouv.fr. Il verra apparaître la demande dès sa transmission, pourra procéder aux vérifications d’usage (inscription du mandant et du mandataire, respect du plafond de procurations, dont on rappelle qu’il sera de deux pour les prochaines élections départementales et régionales) et, si tout est conforme, validera la demande. Le mandant sera informé par message électronique. 
Les avantages sont clairs pour les communes : moins de documents papier à gérer (tout se fait via le portail internet dédié). Il sera possible de faire un export de la liste des procurations pour alimenter le registre. Et le système va encore évoluer : l’année prochaine, normalement, c’est-à-dire d’ici à l’élection présidentielle, l’interconnexion du système avec le répertoire électoral unique (REU) permettra d’automatiser la phase de contrôle (inscription sur les listes de la commune et plafond) et libérera les maires de cette tâche. 

Calendrier

Maintenant que le décret est paru, les choses vont se dérouler par étapes jusqu’à l’ouverture du service le 6 avril. Pour l’instant, les préfectures collectent les données nécessaires à la création des comptes « référents mairies ». 
À partir du 29 mars, les mairies vont recevoir un message du ministère de l’Intérieur les invitant à créer leur compte MaProcuration et à définir leur mot de passe. 

Vote par procuration sans condition

Dernière information concernant les procurations : le décret paru vendredi permet l’application de l’article 112 de la loi Engagement et proximité qui a supprimé toute condition au vote par procuration : le Code électoral dispose à présent que « tout électeur peut, sur sa demande, exercer son droit de vote par procuration ». Il n’est plus besoin de justifier pour cela d’une maladie, d’un handicap, d’un déplacement, etc. Le décret paru vendredi adapte le Code électoral en conséquence. 

Franck Lemarc