Archives de Catégorie: Législatives 2022

En passant

Le blog Ambert au Centre sert aussi à échanger, et donc à débattre en cette période de campagne électorale. Visiteur de ce blog avec son équipe, et y ayant lu : https://ambertaucentre.org/2022/05/14/legislatives-5eme-circonscription-du-puy-de-dome-pascal-pointud-ferait-il-peur-a-andre-chassaigne/, André Chassaigne tient à préciser les choses : … Lire la suite

Législatives, 5ème circonscription du Puy-de-Dôme : Pascal Pointud ferait-il peur à André Chassaigne ?

Décidément cette législative n’a pas fini de nous étonner dans l’est du département du Puy-de-Dôme :

Encapsulage d’André Chassaigne dans un attelage « NUPES » de circonstance improbable, quand on connaît la profonde inimitié qui oppose le député sortant et le leader de la France Insoumise.

Arrivée étonnante d’un candidat LR de Chamalières (https://ambertaucentre.org/2022/05/08/legislatives-dans-la-5eme-circonscription-ca-bouge-a-droite/) , ce qui, par parenthèse, montre à quel point la direction départementale des Républicains a réussi, en mettant aux manettes les plus mauvais et les moins engagés, à faire le vide dans le secteur.

Fort logiquement, André Chassaigne ne craint pas plus de ce côté là que pour la législative précédente ou Myriam Fougère n’avait pas atteint les 10%, score particulièrement faible dans le contexte d’alors.

Du coup l’inquiétude semble venir de la candidature de Pascal Pointud, vice-président national du Mouvement de la Ruralité. Tous les coups étant bons, André Chassaigne a demandé à son ami Jean Lassalle de refuser son soutien à Pascal Pointud, en dépit d’un accord national en cours de finalisation (les affiches étaient prêtes…)

. Accord qui prend du plomb dans l’aile au point que sa signature nationale est reportée.

Finalement, peut-être que notre circonscription va jouir d’une certaine notoriété vu les pratiques politiques en vigueur… malheureusement.

Législatives dans la 5ème circonscription : ça bouge à droite.

Un grand merci à André Chassaigne pour nous avoir appris quel candidat avait été choisi par les grosses têtes des Républicains puydomois, ceux-ci n’avaient manifestement pas pensé à faire passer l’info aux femmes et aux hommes de terrain. Cette circonscription est tellement sinistrée, à force de choisir les plus mous et les plus mauvais pour l’animer, qu’il a fallu aller chercher un Chamaliérois – certe orginaire d’Ambert, mais bon… – pour porter les couleurs de la droite ici.

Dans la foulée Pascal POINTUD, vice-président national du Mouvement de la Ruralité, se lance à son tour, après avoir attendu une investiture de ces mêmes Républicains : Eh Pascal, de Beurrières, il faut parler plus fort pour être entendu à Clermont-Ferrand !