Archives de Tag: transports

Galerie

Ambition territoires 2030 : la Région Auvergne-Rhône-Alpes demande votre opinion.

Cette galerie contient 1 photos.

Chaque fois qu’une collectivité nous sollicite nous ne pouvons que nous en réjouir : c’est le cas de notre région qui poursuit la réflexion sur le futur Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) en lançant … Lire la suite

Galerie

Les transports : oui, nous établirons la liaison Saillant-Eglisolles-Viverols-Usson en Forez (3)

Daniel BARRIER démontre la possibilité d’une liaison efficace à coût réduit : L’offre sur les axes secondaires : Ce sujet est plus délicat, car quel que soit le choix retenu, la solution aura forcément un coût et ne sera que partiellement … Lire la suite

Vidéo

Canton d’Ambert : Daniel BARRIER met en évidence l’incohérence de l’offre de transport actuelle. (2)

Le Département qui concurrence l’offre régionale avec l’argent des Puydômois, il fallait le faire, c’est fait : Daniel BARRIER l’explique

La desserte est-elle cohérente ?

  • Assurément non

Si on prend encore l’exemple Arlanc/Clermont-Fd :

  • On a 2 offres concurrentes : celle de la Région à travers le service TER SNCF au prix de 17,50 € avec des horaires « pourris », a été rendue encore plus inutile par la mise en place du billet à 2 € par le département sur les lignes « Transdôme ». Résultat : on creuse le déficit du TER financé par la région par le subventionnement presque indécent du Conseil Général (15€par passager au départ d’Arlanc) sur les lignes transdôme.   Il est à noter que le budget prévu par le conseil général en 2011 lors de la mise en place du billet à 2 € était de 600.000 €/an. (J’ai retrouvé un différentiel de 2M€ sur ce poste dans les CA du CG entre 2010 et 2014, mais il y a peut-être d’autres causes, et cela reste à vérifier).

La desserte est-elle adaptée ?

  • Assurément non :
    • Toutes ces liaisons sont opérées avec des véhicules de 50 places, ce qui représente une offre de 250 passagers/jour…. L’utilisation de véhicules de 15 ou 20 places serait largement suffisante, moins coûteuse et permettrait de réduire les temps de trajet.

 Notre engagement : Elus, nous dénoncerons ce système inadapté et incohérent, et nous ne serons pas en peine pour proposer des solutions qui n’auront aucun impact sur les finances publiques, bien au contraire.

 

Vidéo

Cantons d’Ambert : les transports, l’analyse de l’Union des Républicains (1)

Daniel BARRIER a développé la vision que nous portons sur l’organisation actuelle des transports dans le canton, lors de la réunion du 13 février :

Il n’y a pas un problème de transport de personnes, mais au moins 2 pour lesquels nous ne prétendons pas aujourd’hui avoir de solution miracle, bien que nous soyons persuadés que l’organisation actuelle est très largement perfectible sans engager de dépenses supplémentaires.

 Les deux questions de fond sont les suivantes :

  1. L’offre proposée sur les axes majeurs (en direction de Clermont, de Saint Etienne et du Puy) est-elle suffisante ? est-elle pertinente ? est-elle cohérente ? Est-elle adaptée ?
  2. La desserte secondaire des petites communes et des hameaux pour rejoindre ces axes est-elle satisfaisante ? Sinon, comment la perfectionner, et avec quels moyens ?

L’offre sur les les axes majeurs :

La desserte est-elle suffisante ?

Certainement oui : aujourd’hui vendredi 13 février vous avez 6 liaisons Craponne/St Etienne et 5 liaisons Ambert/Clermont-ferrand

Penons l’exemple de Ambert/Clermont-Fd :

Avec SNCF (17,50 €)

Arlanc : 10h53 – Clermont : 12h51

Arlanc : 17h30 – Clermont : 20h14

Avec Transdôme (2 €)

Arlanc : 7h30 – Clermont : 9h30

Arlanc : 8h00 – Clermont : 10h50

Arlanc : 11h50 – Clermont : 13h40

Et autant dans l’autre sens !

La desserte est-elle pertinente ?

  • Certainement non
    • Aucune desserte avant 9h30 à Clermont-Fd. Donc, aucun habitant riverain de cette ligne et travaillant sur Clermont-Fd ne peut l’utiliser.
    • Aucune liaison express d’une durée inférieure à 1h50. C’est beaucoup trop pour faire 100 kms au 21ème siècle, et cela ne peut pas être attractif pour permettre à nos jeunes de rester au pays. (à ce propos, j’ai travaillé depuis 1986 dans ce domaine, et depuis cette date jamais les horaires de ces lignes n’ont été revus malgré l’évolution des performances et du confort des véhicules. Çà en dit long sur l’évolution du réseau routier, mais c’est un autre sujet !).
    • On pourrait aussi aborder le sujet du respect de l’agenda 21 en matière de pollution avec 1000 kms parcourus chaque jour par des véhicules lourds pour transporter des banquettes vides…
Galerie

Voirie hivernale : une pincée de sel en Livradois, M’sieur GOUTTEBEL, c’est possible ?

Cette galerie contient 3 photos.

Ce blog s’est fait à plusieurs reprise l’écho de la dégradation de la viabilité hivernale dans l’arrondissement, en raison notamment de l’éloignement des centres de décision opérationnelle vers Clermont et des économies de moyen : https://ambertaucentre.org/2012/12/08/conseil-general-et-deneigement-aucun-progres/ ; faute aussi, comme … Lire la suite

Galerie

Pays de la vallée de la Dore : e-lettre spéciale mobilité.

Cette galerie contient 1 photos.

Tout le monde s’accorde pour mesurer l’importance des déplacements dans notre secteur. Nous sommes intervenus pour la ligne Craponne-Brioude pour cette raison. (https://ambertaucentre.org/2013/06/01/transports-scolaires-vers-la-haute-loire-le-ramassage-est-garanti-pour-2013-2014/) Il est clair qu’il y a beaucoup à faire pour mettre en cohérence des réseaux pour le … Lire la suite

Galerie

Mobiplus : comment transformer une suppression en avantage social ?

Cette galerie contient 1 photos.

Comment transformer une mesure d’économie en mesure sociale ? Le Conseil général qui n’en n’est pas à ça près en donne un exemple dans le courrier joint : sollicitation mobiplus Comprenez bien le vocabulaire : « Recentrer sur les plus vulnérables » = plus de … Lire la suite