Galerie

Arlanc : la vie associative, révélatrice de l’ambition de notre territoire


La journée s’annonçait bien : Bernard Ferrière, le maire de Saint-Denis Combarnazat venait juste d’annoncer sa venue pour soutenir l’Union des Républicains dans le canton d’Ambert. De là à penser que nous ne serions quasiment pas en capacité de remercier dignement en fin de réunion les nombreux présents un soir de match de rugby…

arlancUne chose est sûre, par de tour de table possible cette fois-ci avant de parler des associations, le thème principal de cette réunion (désolé pour monsieur MOLLIMARD, on a parlé des routes et des transports ensuite…mais nous nous tenons à sa disposition pour échanger avec lui sur la question : nous avons plus que des idées… Rendez-vous lors de la réunion de fin de campagne à Ambert vendredi prochain ?).

Après l’accueil du maire Jean SAVINEL, et la présentation de l’équipe de 4 candidats

l’heure était au vrai débat de campagne : une introduction directe de Patrick BESSEYRE :

  • les futurs élus sauront-ils « conseiller » les associations et être à leurs côtés ?
  • L’attribution de la Dotation d’Animation Locale Décentralisée sera-t-elle maintenue et rendue plus transparente ?

Clairement, pour les candidats de l’Union des Républicains, dans tous les cas la réponse est oui.

Aujourd’hui quelle est la situation ?

 Plaçons nous dans la position d’un président d’association qui cherche des informations sur le site du Conseil général puydomois : http://www.puydedome.com/ tapez « association » en haut à droite de l’écran et regardez le résultat de la recherche… inutile d’en dire plus…

entrons malgré tout dans le site pour examiner le « guide des aides » : http://www.puydedome.com/?IDINFO=1054 ; tiens, vous saviez que vous pouviez faire vos demandes de subventions en ligne ?

dites que vous êtes une association et lancez la recherche http://www.puydedome.com/?IDINFO=1054 : super ! 66 aides possibles. regardons… vous trouvez que ça correspond ?

Si vous n’êtes pas encore découragé(e) poursuivez l’exploration en direction du contenu des aides, ou du règlement financier, cela va vous achever.

Donc pour faire simple, demain : il faut une vraie prise en compte des associations avec les conseillers départementaux comme intermédiaires dans cette affaire.

Quant à la DALD, vaste programme : au nom de la transparence le Conseil général la rend publique les subventions aux associations (logique, c’est obligatoire) : http://www.puydedome.com/data/info/220468-CG63_ListeSubventionsAsso2013.pdf ; bon courage pour vous y retrouver…

à l’échelle du canton cette aide n’est pas négligeable : 72 376 € en 2014. contrairement à ce que l’on entend ici où là, si elle a globalement baissée en 2 ans d’un peu plus de 5 000 €, la variation n’est pas partout la même : l’ancien canton d’Ambert a été la victime de cette baisse, dans une moindre mesure celui d’Arlanc ; le canton de Viverols, quasiment pas et celui de Saint-Anthème a vu sa dotation augmenter…

Son attribution relève du bon vouloir des élus sans information : ces sommes ne doivent-elles pas être allouées quasi en totalité aux associations locales, plutôt qu’à financer des voyages scolaires, des collectivités, voire des associations clermontoises…

La DALD sera maintenue et son attribution se fera dans la transparence la plus totale.

Patrick PASCAL a présenté avec ferveur la place essentielle des associations culturelles pour l’image de notre territoire : « la culture c’est nous », sans exclusive, au sens large. Absolument ! Trop modeste, il n’a pas évoqué son rôle au service de la reconnaissance de notre territoire (https://ambertaucentre.org/2012/10/24/le-festival-dambert-present-a-lunesco/)

Les valeurs qui sont véhiculées sont essentielles : bénévolat, communication, partage, soutien, entraide, convivialité…

L’impact économique de l’événementiel est loin d’être négligeable lui aussi : pour 1 € de subvention versé, le Festival de la Ronde des Copains génère directement une retombée financière de 1,22 € pour l’économie du territoire d’Ambert, sans compter l’achat de prestations.

Autres chiffres, de l’association ADADA : 3000 nuitées par an plus les repas, 17 salariés et 380 t de foin achetées aux agriculteurs…

Patrick PASCAL reprend ensuite la diversité des aides du Conseil général, insistant sur le fait que la reconnaissance n’est pas seulement financière, mais peut passer par un soutien matériel, de mise à disposition de locaux, de communication ou d’accompagnement face à des dossiers de subventions de plus en plus hermétiques.

Nous mettrons autour de la table – pourquoi pas à Arlanc ? –  les responsables associatifs du canton, les élus, les techniciens et les élus du Conseil départemental pour construire un projet partagé sur le territoire, doté des moyens correspondants.

Plus largement autour des questions d’attractivité touristique, Bernard Ferrière, riche de 10 ans d’expérience en termes de « maison du tourisme » à l’échelle du Pays de Vichy-Auvergne a souligné tout l’intérêt de cet engagement, y compris pour les associations qui y trouvent des aides et le soutien aux « bonnes idées » qu’il faut encourager à la naissance.

Au final, les associations sont un atout incontestable, une véritable richesse de ce territoire, notre richesse commune. Les élus ne doivent jamais l’oublier et construire avec les bénévoles une véritable relation de confiance. Nous sommes deux anciens adjoints délégués aux associations, c’est ce que nous ferons, évidemment.

Nous ne reviendrons pas ici sur les autres questions abordées, elles sont désormais classiques : désenclavement, lutte prioritaire pour l’emploi, enjeux agricoles, services à la personne, santé… elles ont été abordées lors des précédentes réunions thématiques et le seront à nouveau lors de la réunion de fin de campagne le vendredi 20 mars, à 20 h, salle Chabrier à Ambert. Mais les échanges ont été passionnées, se terminant autour du verre de l’amitié à plus de 23 h.

Un grand merci à l’ensemble des participants, le soutien exprimé est pour nous extrêmement précieux : il signifie que ce territoire sort de sa torpeur pour revivre demain !

2 réponses à “Arlanc : la vie associative, révélatrice de l’ambition de notre territoire

  1. A reblogué ceci sur Ambert au Centre – le site de ceux qui s'engagent vraimentet a ajouté:

    Dernière réunion thématique de la campagne à Arlanc : public nombreux pour les bénévoles des nombreuses associations du canton d’Ambert

  2. Pingback: Élection 2.0 – vous êtes forts sur le web ! | Valérie PRUNIER / Claire RICHARD, Michel SAUVADE / Daniel BARRIER, vos conseillers départementaux pour vivre et travailler ici

Donnez votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s